shaena-1200744

« Il l’avait détestée ; elle l’avait aimé »

Auteur : Aurélie Depraz

Editions : Autoédition, disponible sur Amazon

Résumé :

Extrême nord de l’Ecosse, 1214

Quand Connor revient à CastleWhite après neuf ans d’absence, c’est pour constater que les desseins de son père, le seigneur de Caithness, n’ont pas changé à son égard : quoique grabataire et alcoolique, il n’a pas renoncé à le contraindre à épouser la fille de leur pire ennemi : le jarl des Orcades. Une Scandinave ! Quand tout le monde sait que c’est à ces chiens de Vikings qu’on doit la mort de Tormond !

Connor est catégorique. S’il doit se marier un jour, ce sera avec une Ecossaise. Jamais il n’épousera cette sauvageonne dont il a gardé le souvenir, une gamine d’à peine dix ans, maigre, plate et farouche.

Peu importe qu’elle ait grandi, peu importe sa beauté, ce que leurs pères peuvent comploter. Peu importe qu’il soit devenu homme, peu importe qu’elle soit devenue femme. Rien ni personne ne le fera changer d’avis.

Pas même elle.

Mon Avis :

Mes lectures précédentes d’Aurélie :
Pour l’amour d’une Sasunnach
L’amour, la mer, le fer et le sang – Indomptable Aquitaine

Je crois que ce roman et ce couple sont devenus mes préférés !

Ici nous allons visiter encore un beau coin de l’Ecosse : Le Grand Nord ! Mais ici élément majeur de l’histoire, nous y avons aussi des vikings ! C’est vraiment pas mal car on a un mélange des lieux, de climat, de culture et j’en passe…

Je me suis beaucoup attachée aux personnages.
Connor qui représente l’homme et le guerrier dans toute sa splendeur, viril, beau, maniant l’épée comme personne, a quitté le logis il y a presque 10 ans… Mais il cache quelques faiblesses..  J’ai aimé apprendre sur sa vie ainsi que sur son passé pour mieux le comprendre et comprendre ses choix. On sent qu’il était très attaché à son frère et qu’il y a toute une histoire autour de sa mort… Mais il a un autre frère, tout candide, qu’il n’a jamais connu, qui l’appelle à l’aide et qu’il ne peut abandonner…
Et en effet, CastleWhite tombe en ruines et son père n’est plus en état de gérer quoique ce soit…

Shaena, malgré cette première rencontre ratée, ne baisse pas les bras, et sait ce qu’elle veut coûte que coûte, et sait surtout quel est son destin même si on la sent fragile et toujours blessée de ce rejet…
Malheureusement, son père, calculateur ne l’entend pas de cette manière ce qui va amener pas mal de soucis dans le futur… Avec l’accord du père de Connor, il la fait venir au château sans qu’il le sache… ce qui emmène à des premières rencontres sympathiques 😉
Surtout que le vilain petit canard de la première rencontre s’est transformé en magnifique cygne, et au vu des descriptions, c’est un sublime jeune femme !

J’ai adoré le personnage de Sean qui est absolument drôle avec ses réparties ! Il est sincère à tout moment, et j’avoue avoir rit de certaines de ses répliques ! J’espère le recroiser dans un autre roman ! En tout cas c’est un véritable atout pour le couple qu’il aide de chaque côté.

Ce que j’ai particulièrement aimé ici c’est le type de langage utilisé que j’ai trouvé plus léger et plus familier… surtout les dialogues entre Sean et Connor justement.
La romance ne prend pas le pas sur l’Histoire et inversement. J’aime les histoires qui mettent du temps à se mettre en place, et qui trouve des obstacles sur le chemin… ici je ne suis absolument pas déçue de ce côté là ! On passe par toutes les émotions, il faut bien s’accrocher !
Mais on sent qu’il lutte contre Shaena, qui le tente beaucoup dès qu’il la vue, mais qu’il ne peut s’empêcher de totalement la mettre de côté…
Par ailleurs, leur romance est tout à fait adorable et forte, et j’aurais plaisir à suivre leurs aventures si cela se faisait… et surtout celles de Sean d’ailleurs ! Pour ca, lisez les bonus…

J’ai beaucoup aimé tout le moment où Connor va combattre pendant que Shaena prend le rôle de maîtresse de maison et prend en main la maisonnée. On constate une réelle évolution de son comportement au fil du roman qui est appréciable, qui laisse la part belle aux femmes, car c’est une femme de caractère, élevée à la Viking ! Elle sait se battre…

J’ai découvert avec plaisir les Orcades via la plume d’Aurélie et j’en suis ravie ! Sa plume est toujours aussi légère et fluide, au point qu’on se retrouve vite au bord de l’eau à admirer les Orcades, ou au pied d’un château…

Petits bonus pour vous, qu’Aurélie nous offre :

Ce roman est une petite merveille que je vous conseille vivement d’acquérir ! Un bon moment en perspective 🙂