l-amour-la-mer-le-fer-et-le-sang-1121637

« C’est ca, être viking, Sven, poursuivi le berserker. Vivre ou mourir. Nous battre. Etre en prise, directe et permanente avec les élèments : le feu, l’eau, le vent, la mer…
– … et la terre. »

Auteur : Aurélie Depraz

Editions : Auto-Edition, disponible sur Amazon

Résumé :

Côtes danoises, hiver 865.

Sven aime la mer. Il aime les raids, il aime les femmes, il aime son peuple et l’aventure mais… depuis peu, il se prend à rêver de semailles et de moissons, de terres et de cultures et, pourquoi pas, d’une femme, d’un foyer, d’une famille.

Une grande expédition est prévue au printemps. Les rives anglo-saxonnes. Cela tombe bien ! Il paraît que leurs femmes sont belles et leurs terres fertiles. C’est décidé : il en sera. Une épouse, une ferme, un commerce florissant vers le Jutland, et à lui le bonheur d’une vie nouvelle !

Mais quand on n’est rien d’autre, aux yeux de la femme de ses rêves, qu’un païen, un barbare, un envahisseur aux mœurs cruelles… quand on est l’amant d’une femme jalouse et le sujet d’un roi cupide… l’entreprise s’annonce difficile ! L’histoire d’un amour improbable au temps des grandes invasions vikings.

Mon Avis :

J’ai été positivement surprise. Je m’explique… j’ai pu discuter avec Aurélie dont j’ai lu Pour l’amour d’une Sasunnach, que j’avais beaucoup aimé. Ici, je vois qu’elle sort un nouveau roman sous fond Viking. Je ne lis généralement pas sur cette période, du moins je n’avais jamais essayé donc je ne savais pas à quoi m’attendre. J’ai carrément accroché !

Comme pour l’autre roman, on sent qu’il y a pas mal de recherches faites en amont. Le roman est jonché de mots techniques, qui sont tous expliqués en bas de page. Apprendre en lisant j’adore ! Surtout qu’on en apprend aussi bien sur leur culture, que tout ce qui est géographie à ce moment là, ou les différents événements, comme les guerres et j’en passe. Cela rend la trame utilisée d’autant plus réaliste, surtout que j’avais peur de retrouver les clichés des Vikings genre avec les casques et tout, et je suis tombée sur quelque chose de beaucoup plus crédible, bien joué !

Déjà que la plume d’Aurélie est très bonne et addictive, j’ai trouvé que cette histoire s’enchaînait très bien, pas trop rapidement, et qu’on est vite pris dans le récit. Le roman se lit vite, tant on veut savoir le dénouement… On sait à peu près ce qui va se passer, mais on ne sait pas quand, ce qui rend le livre dur à lâcher. J’ai aimé les quelques retournements de situation qui m’auront surprise !
J’ai aimé aussi le juste dosage entre les scènes de combat, et les scènes de romance.

Pour ce qui est des personnages, j’ai bien sur beaucoup aimé le personnage d’Aalissia, qui malgré sa belle apparence, en cache plus qu’on ne le croit. Elle n’a pas eu un passé facile et a du endosser un rôle qui ne lui était pas destiné. On l’admire pour ca…
En fort contraste, on retrouve Sven, qui aime les femmes, qui prie d’autres dieux, qui a des fois des façon différente de voir la vie, mais dont son amour pour Aalissia va finir par transformer, sans quitter ce fond Viking qui fait son charme après tout…
Leur romance n’est pas simple, elle n’arrive pas de suite d’ailleurs, ce qui la rend d’autant plus appréciable… on la savoure !

J’ai apprécié le reste des personnages, nombreux sans trop l’être, et qui ont tous leurs rôles à jouer dans le récit !
En tout cas, si vous cherchez une belle histoire dans une contrée plus ou moins lointaine, avec des personnages haut en couleur, ce roman vous ravira à coup sur !

Publicités