mont

Le Mont Saint Michel… et des livres !

Lors du premier weekend d’Octobre 2020, un petit salon du livre avait lieu en Normandie. J’avais quelques têtes connues qui y participaient comme Jc Staignier auteure de la série de Castel Dark ou Julie-Anne Bastard qui a participé avec elle à de Miroir et d’Amour. J’avais donc décidé de m’y rendre afin de passer un petit weekend au vert et faire également quelques visites.

Vendredi 2 Octobre 2020

cartechessycaen

Je suis partie de suite après le boulot pour gagner du temps sur le temps de route mais j’ai bien pris environ 4h avec le trafic perturbé près de Paris.
Il faut d’ailleurs compter entre 15 et 20€ pour tout ce qui est péages. J’ai conduis environ 3h pour arriver aux alentours de 21h dans la périphérie de Caen où j’avais pris une nuit d’hôtel dans le Ibis Budget Porte de Bretagne. Situé au bord du périphérique, sur mon trajet jusqu’à le Teilleul c’était l’endroit parfait !
La chambre était propre, avec l’équipement basique, un personnel avenant et souriant et surtout au calme malgré la proximité de la route et de différents restaurants, ce qui m’a étonnée. J’avoue ne pas avoir fait long feu ce soir là après un bon repas au Mcdonald’s juste en face, j’ai pris une bonne douche avant de m’écrouler dans mon lit douillet !
Le weekend n’allait pas être de tout repos !

Samedi 3 Octobre 2020

caenleteilleul

Nouvelle journée, nouvelle aventure !
Petit réveil tranquille histoire de récupérer un peu du trajet… j’ai pu prendre un rapide petit déjeuner avant de prendre la route direction Le Teilleul, environ à 1 heure de route de Caen. La route était tranquille, j’ai même pu traverser quelques petits villages vraiment très sympas. J’ai même pu m’arrêter un peu dans la ville de Mortain dont j’ai aimé les habitations en pierre. Je suis arrivée au salon aux alentours de 10h30.

J’ai pu rejoindre mes deux amies à leur stand, qui m’ont d’ailleurs remis mon kit VIP qui a été vivement apprécié. Le salon « Lire en Normandie » était organisé par une association dont une des membres vient de Le Teilleul, se tenait sur les deux jours du weekend de 10h à 18h. Il y avait une soixantaine d’auteurs différents de genres et styles différents. Vous pouviez déambuler de table en table, voir leurs écrits et surtout pouvoir discuter avec eux comme vous le vouliez !
Sur place, toutes les consignes sanitaires étaient respectées : port du masque, distance des stands des auteurs, prise de contact à l’entrée, gel hydroalcoolique et j’en passe.. tout pour se sentir totalement en sécurité !
Il y avait également sur place un stand de restauration pour la pause du midi.
Cette belle journée m’a permise de papoter avec mes amies auteures, d’en découvrir d’autres. De craquer sur des romans pas prévu, de partir avec ceux prévus avec des beaux mots manuscrits à l’intérieur. De faire de belles photos, en bref de vivre de beaux moments !

Dès le salon terminé, je me suis vite rendue dans la petite ville de Bion, située à environ 10 minutes de Le Teilleul afin de récupérer les clés de mon logement pour la nuit.
J’avais en effet loué une petite chambre sur Booking dans une chambre d’hôtes tout à fait sympathique. En effet, cette petite maison de campagne, Maison Voie Verte, est gérée par deux anglais, Lois et Ian. J’ai été accueillie très chaleureusement par l’hôtesse avec qui j’ai discuté en anglais (ca m’avait manqué !) qui m’a d’ailleurs offert une part de cake au citron incroyable !
Ma chambre était très bien, de bonne taille, avec l’équipement nécessaire ! Une belle décoration, une chambre au calme. En effet peu de passage dans ce village et j’étais également le seul guest de la nuit. J’ai eu le temps de faire quelques photos, de poser mes affaires, les déballer un peu et surtout me rafraichir avant de retourner à Le Teilleul. En effet, l’association avait également organisé un petit repas dans un restaurant du centre ville « Le Normandy« .
Au menu : un kir de bienvenue, une assiette de crudités, un steak avec gratin et une excellente tarte tatin pour seulement 13€. Un bon repas en excellente compagnie, voici une belle façon de clôturer ma journée littéraire !
Je suis rentrée sous les trombes d’eau et c’est après une douche bien chaude que j’ai finalement rejoins mon lit !

Dimanche 4 Octobre 2020

bion montstmichel

Pour ce dernier jour normand, j’ai profité de la proximité de mon logement du Mont Saint Michel. Je l’avais déjà visité étant plus jeune et j’en garde peu de souvenirs.
Après une nuit calme et satisfaisante où j’ai même fini par me réveiller plus tôt que prévu, j’ai pu profiter d’un très bon petit déjeuner tout chaud des mes hôtes. Après les avoir remercier, j’ai donc pris la route pour rejoindre le Mont, à environ 1 heure de trajet.
Une route agréable, littéralement personne, et j’ai rejoins assez vite le parking vers 10h15, en avance sur mon planning.
Avec les nouveaux travaux et la nouvelle passerelle, vous avez différentes façons de rejoindre le Mont. Les deux les plus utilisées sont la navette, gratuite, vous avez une file d’attente mise en place sur la place après le parking. Sinon vous pouvez aussi y aller à pied en environ 35 minutes c’est au choix.
J’ai opté pour la navette qui venait tout juste d’arriver… et je suis arrivée quelques minutes plus tard sur la passerelle sous un ciel radieux !

A l’arrivée, vraiment peu de monde. J’ai pu déambuler tranquillement dans la ruelle escarpée du Mont sans soucis et sans bousculades : quel bonheur ! Beaucoup de restaurants étaient fermés mais pour le reste pas de soucis. Vous avez toujours accès aux musées, aux restaurants ainsi qu’aux boutiques. Je vous partage quelques photos de mon ascension.

Pour ma visite de l’Abbaye, j’avais en effet réservé mon billet en avance (pour midi) sur leur site internet pour plus de facilités. Sur place, il suffit de montrer le QR code du billet sur son téléphone et on y est. N’hésitez pas à parcourir le site en avance pour savoir les conditions d’accès suite au Covid ainsi que toute information supplémentaire.
Au début de la visite, il vous est remis un dépliant avec toutes les infos nécessaires sur les différentes salles que vous allez traverser ainsi qu’un historique sur l’histoire de l’Abbaye. C’est vraiment intéressant n’hésitez pas à le lire. Si vous désirez davantage d’infos, il est aussi possible de réserver un audioguide en ligne ou directement sur place.
Puisque des images valent bien mieux que des mots, je vous laisse admirer quelques photos prises durant ma visite.

J’ai vraiment pris plaisir à cette visite sans foule ni rassemblement de personnes.
En entrant dans la grande salle, la messe était encore en cours et j’ai apprécié la beauté de l’architecture mêlée aux chants. Pour ma part, ma partie préférée reste le cloître dont j’apprécie le style. D’un côté vue sur les bâtiments, de l’autre vue sur la mer. C’est tout à fait splendide et reposant !

Ma visite terminée et après mon passage à la boutique de l’Abbaye, me voici à la recherche d’un endroit pour déjeuner car il commençait à se faire tard !
Mon choix s’est arrêté sur une petite crêperie qui possède une terrasse avec vue sur mer, vraiment très agréable. J’en ai profité pour me reposer un peu au vu de la route qui m’attendait juste après…
Le temps m’a rappelé à la réalité, il a commencé à y avoir des averses c’est donc tout naturellement que je me suis rendue sur la passerelle afin d’y prendre la navette me ramenant au parking. Après le paiement et ma mise en place pour mon trajet, je me suis donc mise en route de retour vers la maison… une conduite laborieuse de plus de 4 heures avec une pause au milieu bien entendu.

En conclusion, un weekend au vert, seule, où j’ai fais de belles rencontres et j’ai passé d’excellents moments entre amies ! Définitivement à refaire !