bridgerton

Série – Bridgerton
Produite par Shondaland
Saison 1 Terminée / Saison 2 A Venir

En tant que fan de romances historiques et de period drama, vous vous doutez bien que je ne pouvais pas passer à côté de Bridgerton. C’est une série de romans qui traine dans ma PAL depuis un moment et je vous avoue que je vais m’y mettre maintenant que j’ai dévoré la première saison. C’est vraiment le style de séries que j’apprécie : de l’historique, entraînant et pas prise de tête alors j’ai foncé la tête la première et j’ai adoré !

Il faut se le dire de suite, c’est un divertissement. Créé par Shonda Land c’est un Gossip Girl au temps de Jane Austen avec un soupçon de Desperate Housewives.
Il y a de nombreux anachronismes présents que j’ai trouvé assez intéressants. Cela va des tenues, à la présence de nombreuses personnes de couleur dans les nobles. C’est justement expliqué au cours de la série que le Roi George III serait tombé amoureux d’une métisse, qu’il a anobli. Ce qui aurait été possible dans la réalité. Ca rend le tout très diversifié et je suis plutôt contente ! Il y a quelques faits réels à droite à gauche mais rien de très précis, les guerres sont quasi toutes oubliées. Beaucoup de réactions sont féministes comparées à l’époque et c’est pas plus mal.
Mais il y a bien quelque chose qui m’a absolument ravie et pour tout vous dire j’ai de suite acheté les pistes ce sont les musiques ! Toutes les scènes de bal/danse sont des chansons actuelles reprises en mode orchestre et c’est divin ! Petit effet blind test durant la convention j’adore !

bridgerton13

Pour le reste, niveau personnages, nous avons un florilège plus qu’important. Il faut le savoir, la famille Bridgerton est composée de la mère et surtout de ses 8 enfants, tous nommés dans l’ordre de l’alphabet. Dans la série de romans d’origine, il y a un tome dédié à chaque enfant alors nous avons le temps d’absolument tout savoir sur cette belle famille.
Ici, la première saison tourne autour de Daphné (Phoebe Dynevor), la plus âgée des filles qui fait son entrée dans le monde et participe à sa première saison. Il faut le savoir, si une famille a plusieurs filles c’est l’aînée qui doit entrer dans le monde et trouver un mari afin de permettre aux autres de le faire à son tour. C’est un protocole assez compliqué, avec présentation à la Reine (Golda Rosheuvel) avec révérence impeccable et une succession d’événements en tout genre pendant plusieurs mois. Il faut être partout, il faut y briller pour espérer obtenir la main d’un beau parti.

C’est ainsi que débute la saison de Daphné, nommée Diamant de la Saison par la Reine elle-même.
A la quête d’un beau parti pour son mariage, elle est chaperonnée par sa mère (Ruth Gemmell) et son frère qui dirige la famille, Anthony (Jonathan Bailey).
C’est au détour d’une fête qu’elle va y faire la rencontre du Duc d’Hastings, fraîchement de retour sur Londres,et qui lui aussi rameute toutes les mères qui tentent de lui marier sa fille… et il faut dire que tout ne vas pas se passer comme prévu !
Suite à un malentendu et à un prétendant beaucoup trop envahissant, ils ont contractés une alliance entre eux : prétendre une attirance mutuelle. Elle sera ainsi beaucoup plus attirante pour les hommes et lui sera considéré comme casé donc délaissé par les matrones en furie. Commence ici un face à face des plus palpitants et j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de tensions entre ces deux là.. puis on va pas se le cacher, le Duc est sublime !

bridgerton11
Nous avons donc en face de Daphné, le Duc d’Hastings, Simon Basset (Regé-Jean Page). Il est sur Londres au début de la saison et comme jeune duc encore non marié il attire les convoitises. On va dire qu’il est loin d’être moche à regarder alors les femmes s’en donnent à coeur joie. J’avoue ne pas avoir toujours compris les réactions du Duc mais au fur et à mesure des différents flashbacks de son passé on comprend davantage. Il est assez peu entouré niveau amis et famille.
Une scène m’a surprise avec lui et a cassé l’image parfaite de Daphné pour un esprit vraiment prête à tout pour arriver à ses fins qui m’a fortement déplu. Elle est totalement naïve de tout ce qui touche au sexe et dont sa mère ne lui a jamais parlé et cette envie d’enfants est tellement forte qu’elle en fait qu’à sa tête. Rien de surprenant pour une romance historique néanmoins…

Au delà de ce couple des plus intéressants, il y a de nombreux rebondissements et des intrigues secondaires !
Sans compter la fratrie Bridgerton et les aléas du coeur avec Anthony et sa maîtresse, Benedict (Luke Thompson) et ses découvertes, Colin (Luke Newton) plein de bons sentiments et drôle, nous avons de quoi nous occuper. Eloïse (Claudia Jessie) a aussi de quoi faire avec son enquête à la recherche de Lady Whistledown.
C’est d’ailleurs mon personnage préféré avec Penelope Featherington (Nicola Coughlan), qui sont un tandem qui amène pas mal d’acidité à l’intrigue ! Eloïse est une personnalité assez atypique et en avance sur son temps.

Il y a aussi toute une histoire chez les voisins d’en face, les Featherington, hauts en couleurs, désargentés et en quête de maris intensive ! Marina Thompson, une cousine, qui est hébergée chez eux va leur faire voir de toutes les couleurs avec ses histoires, elle m’a attristée et des fois agacée par son comportement.
Les deux sœurs de Penelope, Prudence & Philippa m’ont rappelé les demi-sœurs de Cendrillon avec les scènes de chants et autres tenues aux couleurs vives voir même trop (mais c’est de famille)… tandis que Penelope m’a beaucoup touchée par sa fragilité qui finit par peu à peu évoluer et prendre de l’assurance. Hâte de voir son évolution dans la prochaine saison.
Je n’ai pas cessé d’être surprise par les rebondissements et je comprend facilement que les gens ont bingewatché la série, elle rend très vite accro !

bridgerton12

Mention spéciale pour les lieux choisis pour le tournage. L’intrigue doit se dérouler à Londres mais la plupart des extérieurs ont été filmés à Bath ca m’a un peu perturbée je l’avoue. Sinon les différentes locations choisies sont sublimes ! Mention spéciale pour Castle Howard, maison du Duc que j’avais pu visiter lors d’un de mes road trips mais malheureusement, Simon n’était pas présent…
J’ai aussi énormément aimé la présence d’une voix off qui apporte une classe supplémentaire à la série qui est en plus Julie Andrews, rien que ca. Un côté très Desperate Housewives. 

En bref, c’est une série qui ne se prend pas au sérieux, qui ose refléter une image de la réalité sous couvert de comique et qui fait un excellent divertissement qui se regarde sans fin. Si vous êtes sur TikTok vous avez peut être vu passer les créations sur #BridgertonMusical ! Les chansons sont entêtantes !
J’ai déjà envie de reregarder la série… Mais Netflix a déjà annoncé une saison 2 alors espérons ne pas attendre trop longtemps maintenant… sinon il reste toujours les livres.