LFCC19

Convention – London Film Comic Con 2019 #LFCC
26, 27 & 28 Juillet 2019 / Olympia London
Organisée par Showmasters

Depuis plusieurs années déjà, je me rend au Comic Con de Londres afin d’y rencontrer mes acteurs préférés. Selon les éditions j’y reste plus ou moins longtemps, soit un ou deux jours.
Cette année n’a pas dérogé à la règle et nous avons planifié un passage d’une seule journée, vu que nous avions que peu de rencontres prévues, enfin surtout pour moi, Séverine un peu plus.

Nous commencions nos vacances le samedi, directement par le Comic Con.
Arrivées tôt le matin sous la pluie, nous nous sommes dirigées vers notre logement pour y déposer nos valises, chargées pour le road trip à venir. Il pleuvait pas mal, et il y avait des soucis sur le métro, nous avons finalement opté pour un taxi qui nous a fait arriver en une vingtaine de minutes directement à l’Olympia, situé en périphérie de la ville.
Sur place, déjà une immense file d’attente pour entrer dans le bâtiment et surtout passer la fouille des sacs, le samedi étant en plus la journée la plus chargée.
Pour éviter ca, j’avais pris un billet YALC me permettant d’accéder directement au salon littéraire Young Adult du dernier étage, mais surtout, de profiter d’une entrée désengorgée, la fouille de mon sac et l’entrée m’ont pris littéralement deux minutes !

J’ai donc commencé mes repérages dans le salon en attendant Hugo et Séverine qui étaient tous les deux dans l’immense queue dehors. En repérant les différents studios où j’allais faire mes photos plus tard, je me rend compte que Tom Ellis termine seulement sa première session alors que j’étais persuadée de l’avoir loupée. Les filles à l’entrée du studio faisant le last « last call », je me précipite à l’intérieur pour faire ma photo.

Le temps d’entrer, de déposer mon sac, de me recoiffer rapidement, je lève ma tête pour me rendre compte qu’à part les personnes du staff et Tom, bah je suis seule, la dernière.
Tom Ellis LFCC19 Sat 00544S’en ai donc suivi un échange plus long que la normale, où j’ai pu remarquer que Tom était charmant, à l’écoute, souriant,.. bref un véritable gentleman !
Puis moi qui avait craqué sur sa voix dans la série, c’était un véritable plaisir de l’entendre parler !
Photo faite et récupérée, je me suis donc dirigée vers l’entrée pour rejoindre mes amis. Sur le chemin, je suis passée par la salle des autographes pour récupérer un numéro pour la dédicace de Ben. J’ai eu le numéro 251.

Amis retrouvés, nous avons passé la matinée et une partie de l’après midi à nous balader, faire différents autographes ou shootings pour eux, manger,… Je guettais régulièrement l’avancée des autographes de Ben, dont les numéros grimpaient petit à petit, il n’avait toujours pas pris sa pause et il prenait son temps avec chaque personne.
J’ai du finalement revenir à la réouverture de sa session, sans numéros, vu qu’ils avaient arrêté l’appel au numéro 250. J’ai bien attendu une heure dans sa file avant de pouvoir l’approcher, mais j’attendais en bonne compagnie donc le temps passait plus vite. Il faut dire que je venais particulièrement pour lui, donc l’attente me semblait dérisoire.

img_4329

J’ai pu lui dire que j’avais rencontré Charlie Cox cette année, que je suis une fan de Stardust et que ca faisait 12 ans que j’attendais cette rencontre. Il a relevé la tête avec un immense sourire en me disant « We did it ! » en levant la main que j’ai frappé en retour. Nous avons continué à parler un peu durant le reste de la dédicace. Il a noté un petit truc sur nos 12 ans d’ailleurs.
A la fin, nous avons pris un selfie, qu’il a pris, et tant mieux vu que mes mains tremblaient avec la chaleur, l’attente, l’émotion,… finissant par un « See you later !« .

Nous nous sommes posés un peu avant de reprendre nos extras, la journée commençant à être longue. Nous avons croisé quelques amis en chemin. Pour ma part, il ne me restait que mes photos Ben à faire, mais mes acolytes avaient encore d’autres extras à réaliser.

Les photos Ben sont arrivées très vite, et vu que j’avais acheté mes photos rapidement lors de son annonce, je faisais partie du batch 1, et passait donc dans les premières vagues. Ayant eu le selfie juste avant, je voulais des photos un peu plus originales, j’ai opté pour ma traditionnelle prom picture que j’adore pour sa proximité. Et pour la deuxième, une photo un peu plus rigolote avec lui essayant de me faire un bisou.
C’était de chouettes moments, il est tout sourire, avenant, juste adorable ! Et il se souvenait de moi de l’autographe 🙂

Après tout ca, nous nous sommes posés avec Hugo en attendant que les extras de Séverine se terminent.
Hugo avait son Eurostar à prendre, nous avons donc opté pour un retour à 3 en taxi comme à l’aller, nous faisant arriver à notre hôtel beaucoup rapidement, ce qui n’était pas plus mal, vu que nous avions passer la journée dans le brouhaha continu. Puis Hugo a pu avoir son train comme prévu.

Conclusion : Je ne regrette absolument pas ma venue, même pour deux acteurs.
Sur place aucun souci à noter, l’organisation était la même que d’habitude et c’était fluide ! Photos à récupérer et à checker après chaque shootings, ca va vite !
Premier test des autographes, et encore ravie de l’organisation, même perdue, le staff est à l’écoute et répond gentiment aux questions. Les espaces sont faciles à repérer surtout avec la mise en place de la nouvelle application, qui aide vraiment à se repérer et à faire son propre planning selon ses extras.
Même si c’est pour une seule journée, c’est crevant, on marche beaucoup et l’espace est vaste, mais bruyant, et étouffant par endroit. L’espace YALC est beaucoup plus calme, et selon les auteurs ca vaut carrément le coup, ou même passer jeter un coup d’oeil !

Je guette les invités de l’année prochaine du coup !