eternite-maudite-tome-1-1242603

« J’aimais aussi ce charme suranné que cette maison dégageait, avec ses vieilles tentures, ses parquets usés qui craquaient et les cheminées depuis longtemps délaissées. »

Auteur : Laura Collins

Editions : Alter Real Editions

Résumé :

La curiosité est un vilain défaut, comme chacun sait.

Julia aussi, évidemment ! Mais comment aurait-elle pu croire qu’en poussant une simple porte oubliée au fond d’un jardin, son destin lui échapperait à ce point ? Rien ne l’avait préparée à ce qui l’attend de l’autre côté. Surtout pas son esprit rationnel. Oh non !

Elle bascule dans un autre monde et découvre un peuple avec ses propres lois. Un peuple qui court de graves dangers. Pouvait-elle imaginer que son arrivée perturberait l’équilibre déjà instable du clan étrange qui l’accueille ? Et qu’un mage mystérieux et très troublant tenterait de la préserver de la malédiction dont elle est victime ?

Pourra-t-elle repartir chez elle ? En aura-t-elle seulement envie ?…

Et vous, si vous étiez piégé par l’éternité, que feriez-vous ?

Mon Avis :

Encore un livre de Laura Collins de lu !

J’ai été intriguée par son changement de registre et le résumé m’a rendue curieuse ! La couverture donne sacrément envie c’est donc avec grand plaisir que j’ai été à la découverte de ce roman, à la croisée de la romance, de l’historique et du fantastique.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Julia car c’est celui qui nous ressemble le plus. Elle vit une vie des plus ordinaires dans notre monde, elle est kiné et vit une vie plutôt routinière qui la mène à visiter cette maison chaque jeudi quand elle voit son quotidien se bousculer en traversant la porte mystérieuse du jardin.
Où arrive-t-elle ? Qui sont ces gens ? Que se passe-t-il ? Toutes ces questions qu’elle se pose, on se les posent aussi car nous sommes dans la même situation qu’elle. Nous entrons dans un monde inconnu.

C’est peut être le seul point qui me dérange dans ce récit. J’ai été habituée par l’écriture de Laura, par son côté lent et immersif. C’est pour moi un avantage dans les histoires complexes qui demande de l’adaptation et/ou de la compréhension, plus que la normale. Là, comme nous sommes dans la position de Julia, on découvre tout via ses yeux, et je dois vous avouer : c’est le flou total. Tout un univers à redécouvrir, des personnages à assimiler, des nouvelles mœurs et façons de vivre,…
Surtout qu’ici les personnages, aussi éternels soient-ils, sont en pleine guerre avec le clan adverse, et qu’ils n’ont pas l’air de savoir d’où tout cela vient, depuis le temps… ou ils sont tous simplement lassés de tout ca.
Le rythme nous apparaît routinier, mais à chaque affrontement, cela oblige Niall et les autres à en dévoiler de plus en plus à Julia sur ce fameux conflit et leur façon de vivre. Mais cela crée une frustration pas forcément agréable, qui finit par s’estomper au fur et à mesure.

Il y a pas mal de personnages à découvrir dans cette nouvelle partie. Je n’ai pas réussi à mettre des visages sur chaque, étant un peu perdue de temps à autre, mais avec du temps, c’est rentré un peu plus dans l’ordre. En tout cas, nous sommes face à des combattants, des hommes bien en chair et en muscle… et en plus ils sont craquants… parfois.

Ce qui est vraiment bien, c’est le récit en lui même, les liens entre les personnages, et la relation qui se met rapidement en place aussi entre Julia et Niall. C’est même drôle de temps en temps tant leur monde est décalé, même l’utilisation de certaines de nos expressions paraît vraiment bizarre !
C’est une ambiance que j’imagine très proche du Hobbit, par la forêt, les maisons encastrées dans les plaines, les mages, enfin le côté très vert et magique de l’univers. Et Niall représente vraiment le leader à l’état pur, le mage puissant et mystérieux, mais surtout secret… Il a l’air de savoir beaucoup de choses, mais il n’en dit pas la moitié pour protéger les siennes.. Ses proches ont une confiance absolue en lui, sans être au courant de tout. Cela lui donne une aura toute particulière..
Julia doit par ailleurs s’y faire une place, là où les hommes guerroient et les femmes à la maison, elle ne veut pas rester statique, et dépasse souvent ses limites ! Le l’ai trouvée très courageuse, très humaine, face aux situations qu’elle doit affronter.

Si le début de ma lecture m’a un peu perdue, la suite du récit a su me captiver !
La fin arrive rapidement, et a fait battre mon coeur très rapidement, un peu trop même, j’en aurais maudit Laura (où l’ai-je fait ? la pauvre, mais elle l’a bien cherché !) puis au vu de la fin de ce premier opus, je veux forcément savoir la suite de cet univers parallèle, et de ce couple charismatique !