a-jamais-tome-2-l-indomptable-carah-1208090

« Crois en tes rêves, ne laisse jamais personne te dire que les contes de fées n’existent que dans les livres. »

Auteur : Stefany Thorne

Editions : Reines-Beaux

Résumé :

« Nos différences sont une force dont il faut apprivoiser le destin… »

À présent reine de Bavery, Carah tente de faire son devoir sans pour autant s’effacer sous le poids du protocole. Seulement, les choses ne s’avèrent pas aussi faciles et magiques que dans les contes de fées. Harcelée par sa maison d’édition et la cour de Bavery, elle mène une rude bataille pour rester fidèle à ses convictions et à elle-même.

Quant à James, il est assailli par ses responsabilités et les maladresses de sa femme qui n’en finissent pas de lui pourrir l’existence, se demandant si elle est réellement faite pour régner sur son royaume. Par chance, nos héros pourront compter sur Éléonore et son ange gardien pour saupoudrer de magie et d’espoir notre couple royal.

Entre passion et devoir, Carah rayonnera-t-elle encore malgré le poids de la couronne ? Nos tourtereaux sauront-ils surpasser leurs différences pour en faire une force ? L’amour résistera-t-il à ce protocole ancestral qui n’en finit pas de les diviser ?

À jamais revient pour notre plus grand bonheur, toujours aussi féerique et palpitant par les situations cocasses et rocambolesques de notre héroïne au grand cœur.

Mon Avis :

Ma chronique du tome 1 :
A Jamais

Je remercie encore Stefany pour ce roman et pour sa confiance !
J’avais découvert le tome 1 quand j’avais eu envie de belles romances style Noël et j’avais tout simplement adoré… et là c’est avec plaisir que je me replonge dans cette belle histoire à mon retour de vacances !

On laisse notre jeune couple fraîchement mariés, et Carah qui vit maintenant au palais doit prendre ses marques et faire ses preuves en tant que nouvelle reine de Bavery.

Carah fait sensation ! Elle n’a rien d’une reine ordinaire, et peine à se plier à ce protocole si strict. Les ministres du royaume la trouvent décidément trop « tout ». James, perdu dans son rôle de roi, tente sans succès de garder la tête hors de l’eau, et essaye de s’atteler à ce qu’il croit être son plus grand problème : sa femme.

Car ici le problème est de taille. Les deux amants ne communiquent plus.. Carah n’en fait qu’à sa tête et tente de lier son métier d’auteure avec sa vie de reine. Elle n’a plus aucun soutien de la part de James qu’elle ne voit plus car trop occupé, et qui ne fait que la réprimander, ils ne s’écoutent plus et la situation ne fait que s’envenimer.
Etre souverain est déjà dur d’origine, mais pour quelqu’un qui ne fait pas parti de ce monde c’est encore pire, car cela vous tombe dessus… vous avez choisi l’homme.. pas forcément la couronne qui va avec.

Carah tente de faire au mieux, de s’améliorer, mais le couple sombre, plus personne ne s’entend ni fait valoir son point de vue au point que tout finit par s’effondrer… qui a tort ? qui a raison ? C’est une excellente question… On a envie de secouer James et lui crier dessus !!!
Mais le souci reste que la nouvelle reine est très appréciée du peuple car elle apporte un vent de fraîcheur et de spontanéité à cette royauté vieillissante qui a besoin d’un coup de frais, et que le peuple en question attend du changement ! Ils sont du côté de Carah et lui montre bien au cours du roman !

J’ai beaucoup aimé cette suite que j’ai trouvé très réaliste. Cela représente pour moi les premiers pas d’une femme ordinaire, dans un poste qui l’est beaucoup moins et qui veut garder ses valeurs. Elle a par chance, des alliés avec elle qui la soutiennent, et lui donne son avis. On a ici un très bon mélange de rires, de beaux sourires, de moments romantiques, comme tout l’inverse ! Et c’est ça que j’ai trouvé intéressant. Les tumultes d’un couple amoureux pas comme les autres.

Les personnages autour sont aussi intéressants. J’adore le rôle de la petite Eleonore, qui a bien sa place dans cette nouvelle famille grandissante, la gouvernante, que l’on voit évoluer avec un chouette sourire au visage… la soeur de Carah qui est un véritable soutien dans cette traversée du désert… le retour de Nicholas, et même la grand mère vers la fin du roman ! Elle m’a fait rire !

Tout ca pour vous dire que si vous cherchez une suite réaliste à une belle histoire de contes de fées perdus dans les Highlands, c’est par ici ! Surtout que l’auteure a glissé dans les chapitres des titres de chansons, et beaucoup sont des titres de la bande son Outlander, alors comment vous dire mon ravissement !