combat-d-amour-tome-3-de-la-passion-a-l-amour-1202454

« — Il vaut mieux que j’aille dormir avec les hommes, vous avez besoin de vous retrouver seuls. Après tout, vous êtes de jeunes mariés et vous n’avez pas eu beaucoup de temps pour profiter de vos noces. »

Auteur : Loraline Bradern

Editions : AdA

Résumé :

Même si Gautier apaise son épouse saxonne au fil de leurs retrouvailles entre deux missions, de nouveaux obstacles ne cessent de se dresser entre eux.

Alinor doit faire face aux manigances de la famille de Fougères, qui vient semer le trouble à Thurston et dans son coeur… Malgré les épreuves et la distance, les liens entre les deux époux se renforcent.
Mais c’est sans compter la vindicte d’Odeline de Verneuil, riche héritière normande et pupille de la reine Mathilde, prête à tout pour séparer le couple.

Écartelé entre son honneur et ses sentiments pour Alinor, Gautier parviendra-t-il à sauver son mariage ?

Mon Avis :

Mes chroniques des tomes précédents :
Combat d’amour T1
Combat d’Amour T2

Attention aux spoilers si vous n’avez pas lu les deux premiers !

Je peux vous le dire sans détour, cette saga est un véritable coup de coeur ! J’ai enchaîné les tomes avec une impatience non dissimulée, et une ardeur constante. Et chaque tome se savoure du début jusqu’à la fin, c’est un vrai plaisir ! Je suis impressionnée du fait que chaque tome est différent et incroyablement équivalent aux autres.

L’auteure, à la plume fluide, arrive à faire monter la pression petit à petit et à insérer de nouveaux éléments à son récit. Avec une facilité déconcertante vu d’ici. Chaque tome de la série apporte son lot de surprises, et je les trouvent vraiment tous intéressants. Souvent il y en a toujours un en déca des autres, mais pas ici.

Troisième tome ici et on s’insère encore plus dans la vie de couple d’Alinor et Gautier. Fraîchement mariés, Gautier doit déjà filer accomplir son devoir pour son roi, et aller guerroyer je ne sais où. Il embarque Thibaud, et le reste de sa troupe, sans pour autant consommer son mariage.
De la passion à l’amour, cela résume vraiment bien ce roman. On part sur une relation basée principalement sur le côté physique, qui est mouvementée par ailleurs. Et on voit que petit à petit, cela change. Mais bon, ils restent assez bornés, et c’est assez dur de faire comprendre et réaliser à des personnes n’ayant jamais connu l’amour, qu’ils sont amoureux.
Mais leur nouvelle condition de mariés rend leur relation de plus en plus torride, et on peut dire qu’ils sont épanouis, sexuellement parlant, même s’ils communiquent de plus en plus.

J’ai aimé tout le passage avec Sibylla, qui apporte de la tension supplémentaire. On est tristes pour elle, j’ai eu personnellement pitié pour son cas avec ce qu’elle a vécu, et le fait qu’elle considère justement Gautier comme son sauveur personnel. Son évolution est appréciable et elle s’intègre très bien dans le cercle des femmes du château, tant ses qualités sont nombreuses. J’espère la retrouver dans le tome suivant, et en espérant qu’elle trouve chaussure à son pied.

J’aime que le déclencheur d’une grosse partie des nouvelles actions du roman soient dûes à l’arrivée de la famille de Gautier, un peu beaucoup à l’improviste. Surtout qu’ils emmènent avec eux un invité de taille : Odeline de Verneuil. Alors déjà la jeune fille est bien imbue de sa personne, elle énerve juste à travers les pages. Elle croit que tout lui est dûe et que vu qu’elle est sous la protection de la reine Mathilde, on ne peut rien lui refuser… mais Edwin est bien décidé à lui montrer le contraire, et je sens qu’on va bien s’amuser avec ces deux là !
C’est d’ailleurs super de le retrouver ici dans la vie du château autre que son rôle d’espion…

Même le cher Thibaud, qui n’était pas vraiment mis en avant dans le tome précédent, en prend pour son grade.. En effet leur venue va déclencher l’action d’Aileen, mais le pauvre, s’il arriver à aider Gautier du mieux qu’il peut, il n’arrive pas à appliquer ses conseils à lui même… Son chemin va être tumultueux on le sens !

La fin du roman nous laisse vraiment sur les fesses. Déjà Alinor étant partie aider ailleurs, et n’ayant pu parler à Gautier il n’est toujours pas au courant pour la grossesse. Et surtout que le dilemme présenté par ses parents avec le contrat signé en amont de son contrat de mariage avec Alinor risque de mettre sa famille à mal. Car bon, si Odeline ne lâche pas l’affaire, et elle n’a pas l’air décidée pour l’instant, sa famille pourrait tout perdre, et ses sœurs auraient du mal à se trouver un mari sans dot.
J’ai vraiment hâte d’avoir le retour d’Alinor qui aidera peut être Odaline à ouvrir les yeux… surtout qu’elle pourra annoncer le bébé et cela pourra jouer en leur faveur ! Puis voir/lire Gautier apprendre qu’il va être papa… j’ai hâte de voir ca !

Rien à dire, mais j’ai vraiment vraiment hâte d’avoir la suite, la tension est à son comble ! Comme toujours, j’ai été traversée par pas mal d’émotions au fil des pages, et je me suis surprise à rire quelques fois également. Vivement le tome 4 !