combat-d-amour-tome-1-de-la-haine-au-desir-1104750

« C’est le dernier avertissement que je vous donne, Alinor. Je connais votre point faible et croyez bien que je n’hésiterai pas un seul instant à m’en servir »

Auteur : Loraline Bradern

Editions : AdA

Résumé :

Octobre 1066

Les troupes normandes du Conquérant déferlent sur l’Angleterre. Gautier de Fougères, fidèle chevalier de Guillaume de Normandie, reçoit la mission de prendre le fief de Thurston au nom de son sire. Cette conquête se révèle toutefois plus ardue que prévue quand il se heurte à un obstacle inattendu.

Lors de l’invasion normande, Alinor, damoiselle saxonne formée à toutes les tâches domestiques habituellement dévolues aux dames nobles, prend en charge le fief familial tandis que son père et son frère partent au combat pour tenter de repousser les troupes de l’envahisseur. Lorsqu’une troupe armée se présente pour prendre possession du domaine, la jeune femme refuse de baisser les bras devant l’ennemi et décide de résister. Dotée d’un fort caractère et rompue au maniement des armes, Alinor affronte Gautier de Fougères , n’hésitant pas à utiliser tous les moyens à sa disposition…

Prise entre sa fierté et ses sentiments, comment Alinor parviendra-t-elle à se sortir de ce piège tout en sauvant ses gens et son cœur ?

Mon Avis :

Quelle lecture !
Je n’ai normalement pas pour habitude de lire des histoires qui se déroulent à cette époque, mais la fantastique couverture ainsi que le résumé m’ont amplement convaincus ! Me voici alors plongée dans le XIème siècle !

Dès les premiers mots, nous voilà emportés dans une histoire haletante. Nous sommes ici en temps de guerre, dans un château assiégé par l’ennemi… Ennemi vraiment ? Une chance dans son malheur, la troupe de Gautier de Fougères est clémente comparé au climat qui règne dans les autres fiefs. Alinor, fière dirigente du fief de son père en son absence ne baisse pas les bras pour autant, et tient tête comme elle peut à cet « envahisseur » qui s’approprie ses terres.

Ici tout semble « juste ». L’écriture de l’auteure est fluide, précise, détaillée. On sent qu’il y a de la recherche par les descriptions ainsi que le vocabulaire utilisé, qui nous plonge encore plus près de cette époque sous Guillaume de Normandie. On sent qu’on veut nous emmener plus loin qu’une simple lecture, ici, on apprend des mots, des anecdotes, des événements qui ont vraiment eu lieu,… C’est extrêmement enrichissant !

Nos deux héros n’ont de cesse de s’affronter.
D’un côté, Gautier, fier chevalier, athlétique, représentant le combattant dans toutes ses formes est aussi fidèle, serviable, et honnête. Il a une apparence brute, mais qui cache plein de belles choses. Tout le petit monde de Thurston tombe sous son charme à part Alinor. Et il n’est question que de ca tout au long du récit !
Chaque personnage comprend les choses à sa façon, ils sont très sanguins, les quiproquos augmentent et augmentent, sans qu’ils arrivent à se comprendre vraiment ! Il y a de nombreux personnages qui gravitent autour d’eux, qui vont amplifier ou non tous ces événements.

Il faut dire qu’Alinor a tout de la tête de mule… rousse, fière, élancée mais surtout têtue elle n’hésite pas à lui tenir tête, peu importe les risques. Elle ne ressemble à aucune autre femme de son époque et c’est peu dire ! Elle a du caractère, sait manier l’épée et l’arc, monte à cheval, et elle est prête à tout pour défendre son peuple qui le lui rend bien. Elle est prête à tout, réellement. On arrive avec une jeune fille qui ne connait pas grand chose de la vie, pour finir avec une jeune femme consciente de ses atouts, et découvre ses sens…

C’est ca Combat d’Amour.. une jeune femme qui découvre le désir… un homme qui découvre l’amour. Deux maladroits qui ne savent pas comment s’y prendre, comment communiquer, qui comprennent de travers. Un roman rempli de tension en tout sortes, du suspense, de la passion, du désir,… et j’en passe ! Tant ce roman est complet ! Il m’aura tenu éveillée de longues heures, mais il n’aura pas tenu la journée !
C’est fluide et dynamique, on ne s’ennuie pas. Mais sa lecture est intense au niveau des émotions qu’il suscite… J’ai souvent eu envie de leur crier dessus…

J’en ressors toute frustrée de cette fin qui me laisse sur la faim, j’ai juste envie de dévorer la suite qui n’est malheureusement pas encore sortie ! Mais apparemment c’est pour bientôt !