unite-d-elite-tome-1-1033010

« Alyssandra connut un instant de panique intense et recommença à guetter une pulsation. Enfin, elle sentit un battement infime sous ses doigts et simultanément entendit un faible bruit entre le gargouillis et le sifflement. Un son extrêmement ténu, mais qui la fit frissonner. Il était vivant ! »

Auteur : Loraline Bradern

Editions : BMR

Résumé :

Ils se sont rencontrés dans le noir.
Captifs d’un groupe terroriste, ils ont partagé la même cellule et, par sécurité, utilisé des faux noms.

Elle était Jessi. Lui, Woody.
Au milieu de l’enfer, sans jamais se voir, ils se sont chamaillés, désirés. Et il l’a sauvée au péril de sa vie.

Presque trois ans plus tard, Alyssandra travaille au sein des forces spéciales de la Navy, le Black Squadron.
Elle croit son Woody mort.
Leur histoire, fantasmée.
Leur passé, enterré.

Jusqu’à ce qu’une mission ébranle toutes ses certitudes…

Mon Avis :

J’ai été surprise ! Voyez vous j’ai littéralement adoré la saga Combat d’Amour écrite par Loraline, quand elle m’a proposé de lire sa romance militaire je me suis dit « Pourquoi pas ? ». Je suis de nature curieuse, et comme j’avais été captivée par son histoire je me suis lancée.
Je ne suis pas du tout calée militaire, c’est ma première vraie lecture du genre, à part quelques fanfictions se déroulant dans le milieu mais rien d’autre. Je n’ai pas du tout été dérangée, j’ai même adoré !

Nous suivons ici l’histoire de Jessi, captive d’un groupe terroriste, qui va partager sa cellule avec un homme, plongés dans le noir. L’attirance entre les deux est indéniable même s’ils n’ont jamais vu leurs visages. Dans la pénombre, elle va faire une proposition surprenante à Woody, sentant le pire arriver pour elle.
A la fin de cette mission, elle va retourner difficilement à sa vie « normale » sachant son partenaire de cellule tué et qu’il lui a tout simplement sauvé la vie.

Quelques années plus tard, alors qu’elle intègre sa nouvelle équipe ainsi que ses nouveaux lieux, elle va découvrir avec les hommes qui bossent au même endroit qu’elle, amenant au même temps des scènes très drôles dont la plupart se déroule dans un club !

A partir de là, il ne sera plus possible de lâcher le roman, c’est d’ailleurs ce que ca a fait chez moi. L’histoire m’a tellement prise que les pages ont tourné jusqu’à plus tard dans la nuit !! J’aimerais vous en dire plus de ce côté, mais ca serait vous gâcher le plaisir de lire, de la surprise, de l’intrigue principale qui est super bien menée !
Une chose est sure, Loraline sait y faire avec les histoires à rebondissements, à émotions, j’adore toujours autant sa plume, et elle a réussi à m’embarquer dans son univers illico presto ! J’ai adhéré de suite à sa romance originale ainsi qu’au côté très famille/amical de son histoire.

Car en dehors de l’histoire complexe de Jessi et du fameux Woody, il y a aussi son métier de militaire dont les actions sont complexes et rapides, ce qui donne un rythme effréné entre missions, présent, et des flashbacks en direct de la cellule.
Ne vous inquiétez pas pour le jargon militaire on comprend rapidement leur signification grâce aux notes, et ca ne gêne pas du tout la lecture. J’ai été un peu perdue au début avec tous les hommes et leurs différents noms/pseudos/grades mais pareil, on s’y fait vite. J’avoue que les montages photos m’ont pas mal aidé sur le coup.

Alyssandra est une jeune femme épatante comme j’aime les lire. Celle qui ont du caractère, qui cogne du poing sur la table. Elle n’a pas trop le choix, car elle évolue dans un milieu masculin, sexiste encore beaucoup, et elle doit se faire respecter.
Beaucoup de mecs vont d’ailleurs la sous-estimer et j’ai adoré la voir leur fermer leur caquais. Elle est compétente et douée, et j’ai adoré la voir évoluer dans cette horde de mecs, la voir aussi sur le terrain, sensée et directive, et une autre personne en dehors, sachant aussi être douce et touchante envers sa famille.
Je ne connaissais pas le syndrome du survivant, mais j’ai aimé en apprendre plus via cette histoire. De même que pour tout le technique militaire.

Je ne vous mentirais pas, dès que j’avais fini ce tome-ci j’ai demandé le deuxième à Loraline que j’ai commence quelques heures après… la lecture est en cours !
Si vous aimez les romances militaires ne passez pas à côté de celle-ci… et si ce style est tout nouveau pour vous, il est temps d’essayer et cette série est celle qu’il vous faut !