opera

Ma découverte de l’Opéra

Cette année 2022 s’avère chargée pour moi niveau culturel et j’avais aussi décidé qu’il était temps de réaliser certaines choses qui sont dans ma liste depuis une éternité.
Aller à l’Opéra, voir des ballets ou des opéras en faisait partie alors je me suis finalement lancée !
Pour cette première journée, j’ai pu admirer 2 ballets bien différents mais j’espère pouvoir voir un opéra prochainement !

Giselle – Opéra Garnier – 14h30 – Dimanche 3 Juillet 2022

img_4198S’il y avait bien UNE salle dont j’avais hâte de monter les marches en belle tenue c’était bien sur l’Opéra Garnier. Suite à un beau hasard, j’ai récupéré deux places très bien placées d’une amie ne pouvant plus s’y rendre. Nous étions dans les premiers sièges d’une loge du deuxième étage, nous avions une très belle vue d’ensemble !

Il y a de tous les prix et toutes les catégories à Garnier mais une belle vue sera plutôt liée à la chance. Vous pouvez avoir une très bonne place dans les rangs secondaires mais il suffit d’avoir un grand dans la vue ou quelqu’un qui bouge tout le temps et c’est rapidement l’enfer.

Pour ce qui est du ballet, j’ai été captivée ! C’est une expérience différente pour moi qui a l’habitude de suivre des musicals ou des pièces de théâtre sans en connaître l’histoire. Ici, la compréhension est différente. Heureusement que j’avais le programme avec le résumé  sinon c’était assez compliqué d’identifier tous les petits détails et les différents rebondissements de l’intrigue, même si leur jeu de temps à autre aidait beaucoup.

Je suis restée ébahie de la performance des danseurs. Cette rigueur physique, cette légèreté, cette souplesse,… on les voit faire et cela semble facile mais cela reste le fruit de longues années de pratique et d’une pratique stricte chaque jour.

Pour ce qui est de l’histoire de Giselle, c’est follement romantique. Les deux actes durent respectivement 50 minutes chacun.
Un acte 1 très pittoresque où nous sommes plongés dans les festivités dans la forêt. Des jeunes personnes tombent amoureux et se mettent à danser… Le garde forestier fou amoureux de la belle Giselle découvre la vérité et dévoile l’identité de ce mystérieux inconnu. Rien d’autre qu’un duc mais fiancé… Elle en devient folle et meurt.
Par contre, l’acte 2 est très sombre, il fait nuit et les fantômes qui errent entre les arbres ne sont pas très bienveillants. Giselle devient une de ces wilis, qui poursuit les maris et les fait danser jusqu’à la mort. Albrecht se retrouve piégé mais avec son aide, il va réussir à survivre jusqu’aux premières lueurs de l’aube. Cela m’a beaucoup touchée car les jeunes femmes sont des visions à l’apparence très pure dans leurs robes blanches qui au final font le mal.

Le Songe d’une Nuit d’Eté – Opéra Bastille – 19h30 – Dimanche 2 Juillet 2022

img_4239Deuxième ballet pour la journée et pas du tout la même ambiance !

Visuellement, les deux théâtres n’ont rien de similaire, l’Opéra Bastille étant plus récent, le placement est très bien organisé à l’intérieur et l’acoustique est remarquable.
Bon, on a moins envie de se prendre en photo dans le hall mais cela reste une super expérience.
J’avais une place à 35€ au fond du parterre et j’avais une très belle vue d’ensemble je n’ai pas regretté !

Pour moi, Le Songe d’une Nuit d’Été est mon classique de Shakespeare que je connais sur le bout des doigts tellement il a été lu et relu, vu et revu. J’ai eu l’occasion d’admirer plusieurs adaptations à Londres et c’était l’occasion d’en découvrir une nouvelle.

Ici, l’acte 1 constitue principalement tout le quiproquo qui se déroule dans la forêt et dure 70 minutes. On y voit nos deux couples, Hermia & Lysandre ainsi que Demetrius & Héléna qui s’enfuient après une histoire compliquée de mariage. Ils vont être mêlés à une dispute entre la reine des fées Titania et le roi des elfes Obéron, servi par le malicieux Puck qui va semer la zizanie avec sa fleur magique.
Les couples vont se mélanger et nous avons le droit à plusieurs tableaux dynamiques avec les différentes créatures de la forêt.
L’acte 2 est très court, seulement 35 minutes, et mets en avant le retour des amants à Athènes et les festivités des mariages ! C’est blanc, c’est doré et c’est grandiose !

Pour ma part, j’ai adoré la mise en scène avec les changements liés aux fées etc. C’était assez simple et coloré avec toutes ces fleurs. Les décors et costumes sont signés Christian Lacroix. Au delà de leurs beautés, j’ai trouvé qu’on pouvait facilement identifier les personnages comme le choix intéressant d’habiller les amants des couleurs coordonnées. Je peux facilement comprendre qu’on ait du mal à suivre l’histoire quand on ne la connaît pas.
La scène était très colorée avec des choix de costumes incroyables ! J’en ai pris plein les yeux et il y a énormément de détails à voir.


J’espère pouvoir aller d’autres spectacles de ce genre et j’ai vraiment envie de tester un Opéra aussi durant la prochaine saison alors je vais rester attentive aux mises en vente !
Et vous, avez-vous déjà été à l’Opéra ?