010474405« Le sexe était une chose qui se passait derrière les portes closes, dans les lits maritaux déjà rodés ou dans les recoins sombres des maisons de débauche. C’était ce qui se passait après la fin des romans d’amour ou, parfois, dans les livres plus grivois, ce à quoi l’auteur faisait brièvement allusion avant de se hâter, par décence, de passer à autre chose. »

Auteur : Lex Croucher

Editions : Les Presses de la Cité

Résumé :

Une romance historique impertinente qui séduira tous les fans de Jane Austen.

Lorsque ses parents l’envoient vivre chez son oncle et sa tante au fin fond de la campagne anglaise, Georgiana Ellers, une jeune femme issue de la classe moyenne, craint de s’y ennuyer à mourir. Mais, entraînée par l’envoûtante Frances Campbell et sa clique d’héritiers décadents, la voici qui plonge tête la première dans un tourbillon de fêtes de plus en plus extravagantes, où règnent l’ivresse et la débauche.

La vulnérable Georgiana, qui rêve d’idylles et d’amitiés sincères, se retrouve bientôt happée par ce monde auquel elle n’appartient pas et qui exerce sur elle une dangereuse fascination. Un monde où le moindre faux pas risque à tout moment de causer sa perte. Parviendra-t-elle à y trouver sa place sans y laisser des plumes ?

Mon Avis :

Je tiens à remercier NetGalley ainsi que les éditions Les Presses de la Cité pour l’envoi de ce roman.

Moi qui suis en pleine panne de lecture, ce roman non prise de tête tombe à point nommé car j’ai passé un moment sympa. On parle d’historique mais ne vous y fiez pas, le langage utilisé est actuel et l’histoire vous rappellera sans détour les Bridgerton pour son mélange d’historique et de récent.
C’est super divertissant même si pas exempté de défauts.

L’univers est assez jeune vu l’âge de nos héros et il faut dire qu’ils passent la plupart de leur temps ivres, en soirées à faire je ne sais quelle action qui va aller au delà de la décence de cette époque. Le rythme de ce début de roman est assez lourde j’ai trouvé et plate mais au final nécessaire pour la construction de l’intrigue. Je comprend facilement que certains ont abandonné leurs lectures à ce moment, il faut s’accrocher, je n’ai pas regretté par la suite.

Cette histoire est une évolution, un chemin.
Nous suivons donc les pas de la jeune Georgiana Ellers, jeune femme hébergée par sa tante qui va faire son entrée dans le monde d’une bien étrange façon. Elle n’a ni rang ni argent ni rien d’autre mais elle va se lier d’amitié avec Frances Campbell, la coqueluche du moment dont tout le monde parle, et pas d’une façon positive. Frances représente tout ce qu’elle rêve : une vie dorée, sous les feux des projecteurs. Elle participe à des fêtes et autres bals avec des tenues plus belles les unes que les autres, elle est entourée par un groupe d’amis qui semble soudés. Georgiana va faire son bonhomme de chemin parmi eux et découvrir que tout n’est pas aussi rose qu’il n’y paraît. Et que justement, les apparences sont les plus importantes.

Ce que j’ai le plus apprécié dans cette histoire c’est cette volonté de l’auteure d’offrir une vision différente de cette époque. Nous avons déjà des thématiques assez actuelles qu’on y retrouve et qui sont très bien traités. Homophobie, Racisme, deuil, sexisme, sexe,… car oui en effet, l’éventail des personnages présents est varié et nous avons de tout, dont des personnes de différentes couleurs avec des cultures différentes, sans nous rappeler la famille Sharma de Bridgerton avec Diwali et l’Inde.

On veut d’ailleurs nous transmettre pas mal de bons messages et je trouve ca super important. A la limite, c’est un roman à mettre dans les mains des plus jeunes, on a beau vouloir paraître cools ce n’est pas l’important et ce n’est que surfait.
J’ai été surprise de voir certains événements surgir, mais cela reste en adéquation avec le roman et je l’ai trouvé très intéressant et divertissant. La tension ne fait que monter au fur et à mesure, Georgiana n’arrêtait pas de me courir sur le haricot par son comportement et ses actions mais justement nous avons là que des personnages humains, qui font des erreurs, remplis de nuances. J’ai eu cette impression constante de retrouver une bande d’amis populaires à l’époque du lycée mais dans une époque différente. Celle-ci est d’ailleurs respectée et fait une superbe belle toile de fond.

Si vous cherchez une lecture atypique, non prise de tête, avec de belles notions, vous passerez un bon moment à la lecture de cet opus ! J’en lirais davantage de l’auteure qui m’a convaincue avec son style simple mais efficace. Sa plume est bourrée d’humour, ca se lit très facilement car très fluide !