il-etait-une-fangirl-tome-1-cendrillon-2-0-1448285

« Viser les étoiles… Ajuster la cible… Mise à feu ! »

Auteur : Ashley Poston

Editions : Lumen Editions

Résumé :

Et si Cendrillon était une fan, une vraie ?

La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c’est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d’Elle et de milliers de fans historiques du chef-d’œuvre, c’est intolérable.

Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s’assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence pour le jeune comédien, les difficultés aussi ! D’autant qu’il doit apparaître à la plus grosse convention du pays, autrefois fondée par le père d’Elle en personne…

Mon Avis :

Je remercie Netgalley et les éditions Lumen pour l’envoi de ce roman ! J’avoue que j’avais vu la couverture sur les réseaux et elle m’a tout de suite fait de l’œil avec ce gros food-truck citrouille et cette héroïne à la robe magnifique ! Puis on va dire que j’aime bien leurs publications ainsi que les réécritures de contes donc tous les critères étaient réunis pour une bonne lecture.

Quand vous lisez le résumé j’ai direct été attirée par l’univers créé par l’auteure. Je ressemble à Ellie sur pas mal de points dont le côté geek. Ellie a perdu ses parents étant plus jeune et ils étaient tous les deux fans de la même série : Starfield. Son père est même le créateur de l’énorme convention, l’Excelsicon, qui accueille tous ses fans et autres geeks en tout genre. C’est ce qui m’a fait de suite accroché je l’avoue. Ce monde des fans, des séries rempli de fanfictions, d’OTP. Ellie d’ailleurs écrit souvent des chroniques sur son blog ce qui m’a fait sourire.

Sur l’histoire en elle-même, cela m’a surtout fait penser au film « Comme Cendrillon » dont l’aventure se situe également aux Etats-Unis. La mère imbue d’elle-même, les deux demi-sœurs qui n’en mène pas large non plus niveau rabaissement. On sent de suite qu’elle n’est pas la bienvenue dans cette famille qui a l’air parfaite mais qui est loin de l’être. Elle se tape toutes les corvées, elle bosse dans un food-truck pour ramener de l’argent, elle a un couvre-feu,… Elle se sent comme une moins que rien et on comprend facilement pourquoi.
Au fil des pages, on retrouve pas mal de clins d’œil au conte originel et ca m’a fait d’autant plus aimer l’histoire en général.

Comme autre personnage et autre point de vue, nous avons Darien. Darien c’est la coqueluche des jeunes femmes. Bel acteur découvert dans une série lambda, il a été sélectionné pour incarner Carmindor, l’un des persos principaux de Starfield, le film reboot, qui a un charisme dingue. Il a beaucoup de fans qui l’adulent littéralement, un père/agent qui régente sa vie, n’hésitant à le faire participer à des événements contre son gré juste pour augmenter sa popularité. Il lui fait jouer de ses atouts physiques pour se faire des fans mais du coup il est juste pris pour le playboy de service qui sait juste montrer ses abdos… D’où la réaction assez forte lors de la révélation de son rôle. Le personnage préféré d’Ellie joué par un playboy ?!
On voit de suite que la série a énormément de fans fidèles qui l’attendent littéralement au tournant et on comprend facilement pourquoi surtout quand une série nous tient à coeur, on a énormément de mal à la voir rebooter avec un cast différent… Mais il a la pression du coup.

J’ai été surprise par Darien. Par total hasard, ils se rencontrent par hasard par téléphone sans connaître leurs identités respectives et on découvre petit à petit d’autres facettes de lui. Son côté geek également, ses failles, son passé, son côté humain tout simplement et bien loin de l’image de playboy qu’on veut lui coller.
Ellie se dévoile aussi petit à petit, osant se rebeller petit à petit contre le reste de sa famille. Elle découvre également son binôme de food-truck, Sage, avec qui elle ne parlait pas du tout et qui est spéciale et que j’ai adoré !
J’aime le lien qui commence à se créer entre elles qui vont les mener à une bien belle aventure : celle du cosplay. Ca m’a rappelé à quel point les conventions me manquent, l’interaction avec les fans, la ferveur collective, les cosplays, les échanges avec les acteurs,… Tout un univers qui me manque infiniment et que j’espère retrouver prochainement.
Je tire d’ailleurs mon chapeau à l’auteure pour tout l’univers Starfield qui a été créé de A à Z ! Entre les personnages, la série, les scènes tournées du film, les portraits des personnages,… on s’y croirait, c’est plein de détails ! J’ai d’ailleurs eu des frissons à toute la description de la tenue que porte Ellie au concours.

Beaucoup de beaux sujets traités, entre la couleur de peau de Darien, des personnages homosexuels et j’en passe, cette histoire m’a fait passer un excellent moment. Une romance toute mignonne sous fond geek, cette réédition de Cendrillon est une bonne lecture qui vous tiendra occupé. J’ai vu que ce roman était le premier d’une série alors j’ai hâte de lire le second !