une-agate-rouge-sang-1286365

« Il est parfois des étrangers à votre propre famille qui comptent davantage que des parents brillant principalement par leur absence physique ou sentimentale. »

Auteur : Frédérick Maurès

Editions : Autoédition

Résumé :

Dans un petit village, quelque part en France, Marie-Louise, une vieille dame presque centenaire, disparaît en léguant à celui qui s’occupe de son jardin, Mathieu Lambert, un appartement qu’elle possédait à Paris et qui est demeuré inoccupé depuis 1943.

Mathieu ne sait pas pourquoi il a hérité ce bien et va découvrir petit à petit les composantes du passé de sa bienfaitrice et, par voie de conséquence, de son propre passé.

Construit à partir d’une succession d’allers-retours dans le temps, à différentes dates clés du passé, Une agate rouge sang tient le lecteur en haleine du début à la fin en lui permettant de démêler progressivement le fil de l’intrigue, chaque chapitre apportant une pièce supplémentaire à la reconstitution du puzzle.

Mon Avis :

Je tiens à remercier l’auteur pour m’avoir confié son roman ainsi que la plateforme Simplement Pro.

J’ai été très surprise par ce roman.
Nous suivons l’aventure de Mathieu, 77 ans, proche de sa voisine Marie-Louise, qui vient juste de décéder. Ce roman nous plonge dans son passé, comme on lirait son journal intime, mais aussi celui de sa femme Sarah, son meilleur ami David, sa fameuse voisine Marie-Louise ainsi que d’autres personnes du village.
On l’appelle après sa mort afin de lui indiquer ce dont il va hériter. Et il est fortement surpris de récupérer un appartement en plein Paris, inoccupé depuis 1943 qui regorge de mystères et d’une histoire qui reste encore à découvrir.

Mathieu va se plonger dans la découverte de ce passé inconnu de sa voisine, qu’il est bien loin d’avoir imaginer. Les chapitres jonglent entre le présent, et les épisodes sur le passé, que ce soit le sien ou celui de Marie-Louise.
Tout le roman est traité à la première personne. Je ne suis pas une adepte du genre, mais cela s’adapte vraiment bien à l’effet recherché, et nous sommes entièrement plongés dans l’histoire.. mais aussi l’Histoire !

Mathieu m’a touché par son côté très sensible. On sent que le lien qu’il a avec elle est fort, et assez inexplicable. Il a une infinie tendresse pour elle, alors que les relations avec sa propre mère ont toujours été compliquées et assez platoniques. Le récit est bien mené, je ne pensais pas me faire emporter ainsi dedans, des morceaux de vies nous sont glissés ici et là, ainsi que de petits indices… qui s’accumulent et remplissent pas à pas le grand puzzle final ! J’avais envie de savoir la vérité sur leurs passés, et j’ai été surprise de voir comment j’avais été rapide à tourner les pages du livre.

J’ai beaucoup apprécié les révélations sur le passe de Marie-Louise, qui a vécu à Paris durant la Seconde Guerre Mondiale. L’atmosphère ainsi que les faits sont bien retranscrits, on a l’impression d’y être. J’avais par contre peur de ne pas arriver à suivre les différentes époques correctement, mais l’auteur a veillé à ajouter les dates au début, et cela s’est fait très facilement. Nous suivons des personnages comme vous et moi au final… même la petite vieille du village, amie de Marie-Louise a ses secrets…

J’ai été surprise par la fin. Cela colle bien avec l’histoire générale, mais je sais pas, je m’attendais pas à ce que ca finisse comme ca à vrai dire.
Une belle découverte !