la-refugiee-des-highlands-1298859

« Quand le vent a franchi la terre pour se jeter dans la mer, quand la lumière a franchi la nuit pour éclairer le jour, j’ai décidé de t’aimer pour toujours. »

Auteur : Gaida Mendoza

Editions : Gloriana Editions

Résumé :

Une famille riche…
Un mariage de convenance…
Un voyage dans les Highlands…
Un soupçon de magie…

Alors qu’Anna doit prochainement se marier, elle s’offre le luxe d’un dernier voyage en solitaire sur les terres écossaises, dans le but de fuir ce mariage dont elle ne veut pas.

Mais c’était sans compter l’intervention magique d’un effrit qui va la propulser dans le passé, à une époque aux mœurs différentes des siennes.

Mon Avis :

Etant friande des romans de chez Gloriana, j’ai de suite adoré la couverture de ce roman, sobre et efficace ainsi que son résumé, qui mettait l’eau à la bouche.
Vous me dites Ecosse et Magie, je suis là !

Le début m’a un peu perdue, le temps de prendre mes marques, de découvrir l’univers et la plume de l’auteure et c’était parti ! Vous êtes embarqués dans une histoire qui défie les lois du temps. Quand j’ai vu tout ce qui c’était déroulé durant la première moitié du roman, je me demandais franchement où est-ce que cette histoire allait nous mener ?
Quel étonnement au fil des pages !
C’est très rythmé, un rythme effréné et les actions s’enchaînent très rapidement, il faut rester accroché, nos cœurs sont malmenés tout le long.
Cette histoire m’aura accompagné quelques heures durant la nuit et je n’ai pas pu poser ma liseuse de ma lecture.

Les personnages sont différents, attachants et d’autres totalement horribles.
J’ai beaucoup apprécié Anna, cette femme résolument moderne, fière et franche. Elle arrive à s’adapter de suite à cette nouvelle situation qui s’ouvre à elle en étant au maximum très directe avec les gens qui l’entoure, faisant fi des convenances ce qui évidemment va attirer l’œil des autres personnes. Elle a déjà subi beaucoup d’épreuves avec sa famille très conservatrice qui lui dicte sa vie, et elle ne veut pas subir la même chose ici. Malheureusement, l’auteure ne l’a pas décidé ainsi !

Ariyal, qu’elle rencontre de suite en arrivant, est l’incarnation parfaite du Highlander. Musclé, brut, assez secret, avec un passé caché assez compliqué, combattant et guerrier. Sa famille étant décimée on se demande surtout pourquoi, comment,… Pas mal de monde gravite autour de lui, étant le Laird c’est normal, personnes positives comme négatives !
J’aime comme l’arrivée d’Anna va le changer, on sent qu’il s’ouvre à elle ! Par contre, cette Malvina qui ne cesse de lui tourner autour m’exaspère au possible !

En tout cas, j’ai préféré la seconde partie de roman qui était extrêmement rythmée, dont les complots et autres tours de magie prennent la main, et ca ajoute vraiment une dimension particulière au récit, déjà très bon. Pour un premier roman, c’est un très bel essai, surtout écrit aussi jeune je suis épatée !
Les personnages montrent leur vrai visage, se voient meurtris car ils passent à travers des événements compliqués, ils sont malmenés tout au long des pages. J’ai eu du mal à imaginer un potentiel happy ending à ce très beau couple, très complice. J’ai été ravie d’être mise en tort, mais il faut avouer que ce n’était pas facile d’arriver jusqu’à là !

Petite mention sans spoil pour le « méchant » que j’ai trouvé charismatique, et avec un passif qui expliquait beaucoup de choses. Ce plot twist était super intéressant !

Un premier roman qui m’a convaincue, j’attendrais de voir si l’auteure prévoit d’en écrire d’autres mais j’aime beaucoup ce genre éclectique. C’est parfaitement maîtrisé et on savoure cette histoire ! Si vous aimez le mélange de magie et d’histoire c’est à vous !