les-demoiselles-du-cap-frehel-1296695

« Et, après tout, qu’est-ce qu’un mensonge ? La vérité sous le masque… »
Lord Byron »

Auteur : Léna Forestier

Editions : Harlequin
Collection : Aliénor

Résumé :

Manoir de Keroual, Bretagne, An II (1794)

Ses lèvres étaient tièdes et soyeuses, au point qu’Anne eut envie d’y mordre doucement.

Envie d’être audacieuse, en cette période de troubles qui faisait de demain un horizon incertain.
Demain avait de toute façon une saveur d’interdit, tout comme Malo Jakez, cet homme incroyable, ancien corsaire du roi et conteur émérite à qui elle mentait depuis leur rencontre houleuse sur la lande.
Car Malo incarnait tout ce qu’elle exécrait et portait le flambeau d’une République qui avait ruiné les siens.
Un homme à qui elle ne pourrait jamais se lier, à moins de vouloir en perdre la tête pour crime de chouannerie….

Mon Avis :

Je remercie de tout coeur les éditions Harlequin de m’avoir confié leur roman ainsi qu’à NetGalley !

Quand j’ai entendu parler que les éditions Harlequin voulaient lancer une collection entièrement dédiée à la France, j’ai de suite été charmée ! J’aime beaucoup leur collection Victoria, et l’idée de mettre en avant nos auteurs, nos régions, notre histoire m’a convaincue ! Ce roman est l’un des deux premiers romans de la collection Aliénor, joli nom en plus ?

Ici nous sommes plongés dans les années post-1789, en plein dans la mise en place de la Convention, période assez compliquée. Tout le monde a perdu ses privilèges, d’autres se mettent en place, Danton ou encore Robespierre sont au pouvoir d’un nouveau mouvement qui fait peur… et qui fascine.
C’est d’ailleurs dans ce contexte tout particulier que notre romance se passe. Une Bretagne révolutionnaire où les Chouans ne cessent de tenir tête aux autorités.

Nous découvrons nos deux protagonistes.
Notre héroïne, Anne, d’origine noble, a perdu ses parents et dirige le domaine familial. Elle est courageuse, mature, et n’a pas la langue dans sa poche. Elle finit par rencontrer Malo, totalement par hasard sur la lande, en plein quiproquo. Leurs regards se croisent et on sent qu’il y a ce quelque chose qui est arrivé, imprévisible, irrésistible et totalement incontrôlable.
Anne ne devrait pas être tentée par cet homme qui incarne ce qu’elle déteste le plus, mais elle n’y peut rien, elle est attirée par lui, et il est de même de l’autre côté…

Malo est de son côté un personnage intriguant, plein d’ombres et qui se révèle petit à petit. Il revient dans sa région natale en cachant qui il est vraiment, et ce vraiment jusqu’à la fin. Il est sensible, passionné, j’ai de suite été charmée par ce pirate qui fait tourner la tête… Il sent bon la mer et les embruns, et la relation mise en place avec Anne est loin d’être mièvre.

La romance m’aura quelques fois surprise, agréablement. L’histoire est bien menée et j’ai été ravie d’apprendre plus de détails sur la période de la Convention que je ne connais pas.
La plume de l’auteure que je découvrais pour la première m’a séduite. Tout s’enchaîne de façon simple et fluide. Son style est très agréable à lire, tantôt passionné, ou drôle,… le rythme est assez prenant pour qu’on rentre rapidement dans l’histoire avec l’envie de savoir ce qu’il se passe pour nos protagonistes.
Si certains rebondissements peuvent nous paraître trop simple, d’autres nous surprennent, ca a vraiment été une lecture très intéressante !

Première lecture de Léna, et j’ai été séduite. J’espère que d’autres romans sur les personnages secondaires verront le jour.. Entre sa sœur de lait, ses frères,.. il y aurait pas mal de choses à raconter et qui m’intéresserait fortement !
Pour le début de cette nouvelle collection, ce roman est définitivement très bon et je vous le recommande !