la-marquise-du-futur-1291899

« Sarah la regarda sans comprendre ce qui se passait. Elle voulut lui répondre, mais son épuisement eut finalement raison d’elle et elle se sentit perdre conscience une fois de plus. »

Auteur : Marine Di Meglio

Editions : Gloriana Editions
Collection : Impéria

Résumé :

Cela aurait pu être une simple et banale visite consacrée à un vieux traité poussiéreux au musée du Louvre…

Jusqu’à ce que Sarah se retrouve soudainement propulsée au XVIème siècle, au moment même où le roi Henri IV se prépare à signer ce fameux document, l’Édit de Nantes. Malgré des accusations de sorcellerie et une délicate adaptation à la vie de cour, Sarah va devoir tout mettre en œuvre pour déjouer les complots visant le souverain.
C’est en puisant tout au fond d’elle-même que la jeune femme peut espérer garantir la signature du traité, scellant ainsi la paix nécessaire entre les protestants et les catholiques.

Mais parviendra-t-elle à retourner à son époque ?

Mon Avis :

La Marquise du Futur est l’une des sorties du mois de Janvier. Elle est un des textes reçus lors l’appel à textes sur le thème « RDV à la Cour de France« .
J’ai tout de suite craquer sur cette couverture bleue mi-historique mi-récente avec cette sublime robe, et j’avais précommandé le roman.

C’est la première lecture pour moi d’une fiction se déroulant sous Henri IV. Une époque qui se prête très bien à une fiction, entre royauté, maîtresses, favorite, mais aussi le fameux Edit de Nantes qui aura causé bien des remous, c’est en effet l’endroit idéal pour un complot… et pour une histoire !
On y découvre par ailleurs une autre version du Louvre, et on se balade du côté de Fontainebleau ou Nantes… c’est rafraîchissant, ca change !

Nous suivons ici l’histoire de Sarah, jeune femme mal dans sa peau, qui ne cesse de se dévaloriser et qui subi du harcèlement scolaire par Juliette la diva de son école.
Que peut-elle y faire ? Comment faire face ? C’est suite à une énième intimidation mais cette fois au Louvre que Sarah voit son téléphone se briser et sa vie basculer… dans un tableau ! La voici propulsée à l’époque d’Henri IV, peu avant la signature de l’Edit, dans la peau de Julienne, la sœur de la favorite du Roi, Gabrielle d’Estrées, à qui elle ressemble énormément.

Pourquoi est-elle arrivée là ?
Elle peine à le savoir, tout en essayant de se remémorer ses souvenirs des cours d’Histoire, et survivre dans ce monde qui la croit sorcière de prime abord ! Mais elle va apprendre à découvrir une époque encore inconnue pour elle, un souverain qui tente de faire le bien pour son peuple… et c’est sans compter un complot qui se trame dans l’ombre et nul doute, Sarah est bien là pour empêcher quelque chose, elle va tout faire pour les contrer !
Surtout que sa position de sœur de la favorite du roi est idéale pour observer le Roi et les personnes qui l’entoure…

J’ai adoré ma première rencontre avec la plume de Marine ! C’est léger, détaillé, fluide et on entre vite dans le vif du sujet.
Sarah est une héroïne qui a les pieds sur terre et dont le quotidien est vite rattaché à une réalité de notre époque : le harcèlement moral. J’ai apprécié de voir ce sujet traité dans une fiction, et de voir également Sarah évoluer au cours de son aventure jusqu’à l’apothéose, et son retour qui m’aura fait grandement sourire !
J’ai beaucoup aimé le lien qu’elle se crée avec Gabrielle aussi et la voir s’adapter à une époque différent, un langage et des mœurs différents.
J’aurais volontiers lu quelques pages en plus, mais il me semble que l’appel à textes était limité en caractères, mais c’est une excellente mise en bouche !

Tout est réuni pour une bonne histoire : de bons personnages, une bonne trame et un excellent décor. L’intrigue et le complot fonctionnent à merveille !
Une belle lecture de mon côté et nul doute que j’irai lire d’autres écrits de Marine di Meglio !