la-jeune-fille-et-la-nuit-1049294

« Je voudrais n’être qu’une âme sans corps pour ne te quitter jamais.
T’aimer, c’est vivre »

Auteur : Guillaume Musso

Editions : Calmann-Levy

Résumé :

Un campus prestigieux figé sous la neige

Trois amis liés par un secret tragique

Une jeune fille emportée par la nuit

Cote d’Azur – Hiver 1992

Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des plus brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ».

Personne ne la reverra jamais.

Cote d’Azur – Printemps 2017

Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime -les meilleurs amis de Vinca- ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études. Ils se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Vingt-cinq ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour construire un autre bâtiment.

Dès lors, plus rien ne s’oppose à ce qu’éclate la vérité.

Dérangeante

Douloureuse

Démoniaque…

Mon Avis :

Je suis rarement déçue par un roman de Guillaume Musso. Celui-ci ne fait pas exception. On a d’autant plus l’envie et l’impatience de le découvrir avec toute la communication et previews qu’on a eu via sa nouvelle maison d’édition : Calmann-Levy.
Tout y est, trailer, citations, et j’en passe, on finit juste par tous se ruer dans sa librairie pour se le procurer. Ce que j’ai fais.

Une première pour ce roman, malgré toutes les précédentes actions aux Etats Unis, ou récemment, Paris, l’auteur nous embarque dans la région d’Antibes, d’où il est originaire. Nul doute au fil des pages, il sait ce qu’il fait, où il nous emmène, on sent l’air iodé du bord de mer, et la brise fraîche. Même si une touche d’Etats Unis est toujours là.
Mais on sent clairement que le terrain est connu par Guillaume Musso tant les descriptions sont imagées.

Ce que j’ai aimé ? Voir ces gens se retrouver après de longues années éloignés. Apprendre à se connaître à nouveau. Tous plus ou moins proches du drame qui a touché ce lycée. Mais est-ce vraiment un drame ? A-t-elle vraiment disparue ? Qui est vraiment coupable ? La trame du début est très bien mise en place, et on ne cesse de se poser des questions. A chaque fois, je tente de trouver une possible réponse à tout ca, je suis toujours à côté de la plaque. Ce qui rend ce roman captivant. On veut absolument savoir la suite, une seule solution : lire lire et lire.

Ici pas d’histoire d’amour à proprement parler, les seules sont celles du passé, enfouies quelque part, ce qui laisse à l’auteur libre cours à l’enquête. Et surtout à où il veut nous emmener.

Il y a ici une succession de changements de temps. Passages alternants le présent, et les flash-back du passé. On apprend à connaître les différents personnages dans leurs actions d’auparavant, et comment cela à impacter leur vie plus tard. On se dit que finalement, qui connaît-on vraiment ? Chaque personne a sa part de secrets, même les plus proches de nous…

J’ai été d’autant plus surprise avec ce roman ci, car je m’attendais à un dénouement dit « normal » on sait qui est l’assassin, et les faits. Alors qu’ici pas vraiment… on a un effet boule de neige assez conséquent, des révélations qu’on attendait absolument pas. Subjuguée et étonnée !
Il y a un vrai attachement pour le personnage de Thomas, qui était éperdument amoureux de Vinca, et qui ne cesse de penser à elle malgré tout. Quand l’affaire va avancer, il ne vas avoir de cesse que de vouloir trouver qui est derrière tout ca, quitte à chambouler son quotidien, sa vie, ce à quoi il pense,… On le sent profondément troublé par son passé, et l’envie de tourner la page enfin.

Et en plus, j’ai trouvé la fin très ouverte comparé à d’autres.
En effet, Thomas romance à la fin sa version de l’histoire. Est-elle fausse pour autant ? Nul ne peut le dire, car les deux principales personnes qui aurait pu faire la lumière sur ce mystère sont décédées.. et n’ont jamais trahi leur secret. Le mystère reste donc entier !
Cela laisse un doute appréciable.

Pour ma part, un de mes préférés de Guillaume Musso, tant les dernières pages m’ont surprise ! Je vous le conseille vivement ! Je le verrais très bien adapté en mini série pour la télé. Tout y est pour tenir le lecteur/spectateur en haleine !

Publicités