Mots-clés

, , , , , ,

9782378970000

Miss Young, notre gouvernante, me le répétait suffisamment : « Vous êtes douée pour les études ma chère Becky. Dommage que vous ne soyez pas née garçon. »

Auteur : Marie Laurent

Editions : Gloriana Editions

Résumé :

Londres, 1816,
À la suite de hasards malencontreux, Grace et Rebecca Stanton, deux sœurs sans fortune, se retrouvent fiancées aux frères Belmont qu’elles n’aiment pas : la première au marquis en titre, personnage peu attractif, féru de malacologie, et la seconde au cadet, Dale, un être séduisant et léger.
Mais le séjour à Dorchester Manor où doit se dérouler le double mariage va réserver bien des surprises aux membres des deux familles, du marquis aux deux plus jeunes sœurs Stanton.

Mon Avis :

Chronique d’un autre ouvrage de Marie Laurent : Deux Rois pour une Reine – Marie Laurent

C’est un immense plaisir de me replonger dans une lecture signée Marie Laurent, après la découverte de sa plume lors de la nouvelle offerte.
On est plongés ici en plein dans l’Angleterre, un style qui n’est pas sans rappeler notre chère Jane Austen. En effet, les soeurs sont 4, Grace, Rebecca, Céleste et Frances. Leurs caractères et leurs physiques leur sont très semblables. Les deux héros masculins ne dénotent pas dans cet univers, ils sont frères, proches, mais sont diamétralement opposés au niveau du physique et du caractère.

Nous ne sommes pas surpris par le début du récit. Tout y est résumé dans la 4ème de couverture, des mariages arrangés. J’attendais donc le retournement de situation avec impatience, ainsi que la montée du quiproquo et j’avoue ne pas avoir été déçue car tout cela n’arrive pas trop vite, certes on a un élèment déclencheur, mais le fait de faire se rencontrer les différents protagonistes par binôme séparément fait avancer l’histoire plus longtemps et les points de vues changent au fil des chapitres. C’est profitable à l’histoire.
J’ai été embarquée dans l’histoire au point de ne plus pouvoir le lâcher tout au long de l’après midi. L’écriture est fluide et légère, le style agréable, et l’histoire suit son cours paisiblement. On a ce qu’il faut de rebondissements pour nous tenir en haleine.

Nous retrouvons ici des valeurs chères à Jane Austen : ne pas se fier aux apparences, et tout le monde a le droit à une seconde chance.

J’ai été surprise de voir que l’histoire ne s’arrêtait pas au mariage et qu’on avait une prolongation, pas toujours rose d’ailleurs, mais qui reste très crédible au niveau de leurs situations.

Je recommande cette histoire à ceux qui aiment les histoires d’amour compliquées et l’Angleterre au style de Jane. Vous ne serez pas déçus ! Moi j’ai adoré ! Suis intriguée par une suite sur les deux soeurs cadettes ! Ca risque d’être sympa !

 

Publicités