downton

Série – Downton Abbey
Produite par Carnival Films & Masterpiece
Série terminée – 6 saisons

Hello à tous !

Pour celles et ceux qui le savent (ou pas), j’ai visionné entièrement Downton Abbey il y a peu. J’attendais que la série se termine officiellement pour pouvoir tout regarder d’un coup sans attendre les derniers épisodes. Et tout est dispo sur Netflix, donc parfait !

Etant fan des « Period Dramas » je ne pouvais pas passer à côté du phénomène. Et je n’ai clairement pas été déçue. Cette série retrace l’histoire de la famille Crawley/Grantham au fur et à mesure des années ainsi que l’histoire de leurs domestiques.
La série en elle même est très bien ficelée. Julian Fellowes y mélange plusieurs styles avec brio : des histoires d’amour (souvent contrariées), des drames, des complots, suspenses en tout genre, ou tout le contraire, des joutes verbales délicieuses, des situations comiques, et j’en passe. On se régale tout le long ! Mais ne vous inquiétez pas, ca se termine bien !
J’avais un peu peur que le flot de personnages nous plonge dans une histoire trop compliquée, j’ai été étonnée de la simplicité du scénario !

Cette composition est entourée d’une équipe d’acteurs au top, de sublimes décors (Highclere Castle est une résidence incroyable, pour les curieux vous pouvez trouver sur Netflix un super reportage sur ce château !) et de très belles musiques. Du travail tout en finesse. On déguste.

Le succès de cette série passe vraiment dans l’attrait de ses personnages. Ils sont attachants, et on veut savoir ce qu’il advient de leur vie, au fur et à mesure des épisodes. On a des évolutions très significatives, surtout que la famille fait face a pas mal d’obstacles, traverse la guerre, et voit l’évolution de la société ainsi que leur mode de vie (la série se déroule sur 12 ans).
On a en effet, l’évolution des mœurs du 19 au 20ème siècle, on perd la société de classe anglaise contre un monde libéral grâce à l’Amérique qui déteint petit à petit sur une Angleterre coincée des années en arrière avec son respect des règles de bienséance et autres.
On y voit également les progrès de la technologie. L’électricité, le téléphone, le TSF,… et aussi surtout, cette série parle de grands sujets actuels tel que la politique, la position des femmes dans la société, la médecine,.. et d’autres grands domaines. Tout ceci ajoute un fond très intéressant à la série et la rend d’autant plus réaliste.

J’aime le fait qu’il n’y a pas de séparation franche entre les deux « mondes », c’est un mélange plus complexe. Les deux côtés subissent et vivent des hauts et des bas, et ils interagissent tous entre eux, faisant ressortir le côté humain.

downton2

Mes coups de coeurs –

« Upstairs »

Au niveau des personnages justement, mes coups de coeurs vont bizarrement vers les 3 soeurs Crawley (Mary = Michelle Dockery ; Edith = Laura Carmichael ; Sybil = Jessica Brown Findlay) ainsi que les deux compagnons, Matthew Crawley (Dan Stevens) & Tom Branson (Allen Leech). Au fil des saisons, elles vont changer et prendre des décisions qui leur sont propres et j’ai vraiment aimé leurs caractères différents et volontaires.
Par dessus tout, j’ai adoré la comtesse douairière, Violet Grantham, jouée par Maggie Smith. Elle apporte sa dose de piquant à la série avec sa répartie et j’adore la voir en compagnie d’Isobel Crawley (Penelope Wilton) qui donne des scènes remplies de joutes verbales hilarantes ! L’humour anglais par excellence !

« Downstairs »

J’adore littéralement le couple « Bates »  John Bates & Anna Bates (Brendan Coyle et Joanne Froggatt) qui passe par absolument TOUTES les situations possibles. Mais ils sont adorables ensemble. J’aime aussi énormément Charles Carson, le majordome de la maison (Jim Carter), qui a une relation particulière avec le maître de maison ainsi qu’avec Mary. Il est le seul qui n’aime pas l’évolution forcée par la société ce qui rend certaines situations drôles.
Le duo en cuisine, Mrs Patmore & Daisy Mason, (Lesley Nicol & Sophie McShera) donne des situations très cocasses, drôles et sont très attachantes dans leurs histoires respectives.

Tous ces personnages se complètent très bien, et rendent le tout homogène. On finit toujours par s’attacher à l’un ou plusieurs d’entre eux, et on finit par ne plus pouvoir lâcher le visionnage. Le début de série peut sembler long et laborieux, mais il met en place une histoire et des personnages solides pour le reste de l’histoire.

Si vous n’avez pas vu la série, foncez ! Elle vaut le détour surtout si vous aimez la vieille Angleterre, la bonne société et les bonnes manières !

 

 

Publicités