whiteprincess

Série – The White Princess
Produite par Starz
Saison 1 terminée

Nous voici replongés après la Guerre des deux Roses et le début de la dynastie Tudor. C’est ici la suite de The White Queen avec des acteurs différents.
Le gros positif des adaptations des livres de Philippa Gregory c’est qu’ils sont tous de narrateurs féminins, apportant un point de vue différent des autres, c’est rafraîchissant. Pour ma part, j’ai préféré The White Queen, qui était plus mouvementée niveau action que celle ci, plus dans la stratégie politique, et le temps est assez accéléré alors que de l’autre côté c’est plutôt les sentiments. Mais les deux séries restent différentes l’un de l’autre, et j’avoue avoir eu de nombreux coups de coeurs dans l’équipe de the White Princess…

Nous avons ici des décors imposants, des costumes absolument magnifiques. J’avoue avoir craqué plusieurs fois pour les tenues de la jeune Elizabeth d’York, et celles de la partie française en Bourgogne. Le changement majeur ici est surtout le changement de cast d’une série à une autre, pour ceux qui perdurent dans la nouvelle, qui est un choix assez osé. Malheureusement, cette nouvelle série étant plus politique, avec toutes leurs manipulations, reste plus calme, et moins remplie. Nous avons ici une équipe d’acteurs excellents, Jodie Comer et Jacob Collins-Levy, incarnent ici un duo royal haut en couleur, et plein de charme.

whiteprincess1

Même s’il n’est pas nécessaire de regarder The White Queen pour comprendre The White Princess, on comprend d’autant plus les liens entre les personnages, surtout avec l’histoire autour d’Elizabeth Woodville et sa quête pour le trône. Mais l’histoire ici tourne surtout auprès d’Elizabeth d’York avec cette défaite, la mort de celui qu’elle aime, et devoir être forcée de se marier avec son ennemi amène une dimension non négligeable à l’action.. surtout quand les mariés vont se rapprocher. L’ajout intéressant également est le couple adverse avec Cathy GordonPerkin Warbeck, qui sont très proches, et surtout déterminés. (incarnés l’un et l’autre par Amy Manson et Patrick Gibson).

En tout cas, cette série est bien remplie de bons et charismatiques personnages féminins, le trio dynamique entre les 3 femmes (Lizzie, Elizabeth Woodville, et Margaret Beaufort) est excellent. Les personnages secondaires ne sont pas en reste avec tout le côté Bourgogne de la série, ainsi que les soeurs, épouses et autres femmes qui gravitent autour des époux dans la Cour. Une mention particulière pour Maggie Plantagenet mariée Pole incarnée par l’excellente Rebecca Benson qui est un personnage primordial dans le fil de la série avec son mari Sir Richard Pole incarné par l’imposant Andrew Whipp. 

Je ne peux que vous conseiller d’aller de suite voir The White Princess, pour sa qualité et son contenu et bien sur, sa grande soeur, The White Queen si vous ne l’avez pas vue !

 

Publicités