medicis

Série – Les Médicis, maîtres de Florence
Produite par Raï Fiction
Saison 1 terminée / Saison 2 à venir

Nous voici de retour dans la belle Florence. J’adore l’histoire de la famille Médicis qui a su se hisser dans les plus hautes sphères. Dans Da Vinci’s Demons, on avait en lumière Lorenzo el Magnifico ainsi que son frère Giuliano, et là on découvre l’histoire de leur grand père, Cosimo de Medicis qui a contribué à la grandeur de cette famille d’exception.
La série commence par l’assassinat de Giovanni de Medicis, et donc au début de Cosimo en tant que chef de famille.

On alterne ici avec de nombreux flashbacks et d’aller retour afin de faire la lumière sur tous les complots et machinations qui sont de paire à l’époque. On assiste aussi aux différentes magouilles que Giovanni met en place pour avoir le pape dans sa poche et celle de Cosimo qui veut imposer sa famille dans le monde.

Les décors utilisés sont magnifiques, et pour cause, ils ont filmés à Florence même, en Toscane et à Rome. J’ai été époustouflée par les images du Dôme en travaux, certains connaissent mon amour pour cette ville et ce monument c’est tout simplement magnifique. On a de très belles images du Ponte Vecchio et surtout de la cathédrale Santa Maria del Fiori. Les costumes sont recherchés, et collent à l’époque.

medicis1

Le scénario mêle ici des faits historiques et beaucoup d’invention. Avec néanmoins tout le côté artistique/mécène de Cosimo mais aussi le côté très politique, qui aura tendance à beaucoup alourdir cette histoire.
Je m’attendais à peut être plus de sexe ou de violence, qui aurait rendu le tout dynamique, mais on reste ici sur quelque chose d’assez classique. Les personnages secondaires ne sont utilisés que tardivement, le contexte politique est assez chargé, avec leur exil, les maladies, les conflits,… cela reste intéressant mais un peu fade.

Du côté du casting, on a quand même le droit à un très convainquant Cosimo de Medicis, qui est incarné par Richard Madden (quels yeux !), Dustin Hoffman dans le patriache Giovanni. Une mention particulière pour la magnifique Annabel Scholey qui incarne Contessina.

Un autre GROS point positif pour moi est la bande son du générique. Coup de foudre, je l’ai tout de suite téléchargée et mise dans mon iPod ! Une merveille ! Paolo Buonvino & Skin… une beauté !

Je n’ai vu la série qu’en VF, seule version disponible pour le moment mais je serais curieuse de la voir en VOST. En attendant, j’espère que la prochaine saison apporte plus de pep’s à cette série qui a du potentiel !

Publicités