secret-love-song-4990875« Je ne saurai sans doute jamais jouer d’un instrument, mais je sais qu’il sera toujours mon partenaire, le chant me guidant vers la maison.
Mon cœur fera toujours écho au sien. »

Auteur : Maëva Catalano

Editions : Autoédition

Résumé :

Règle N°1 de Fraser Management : on ne sort pas avec les artistes.

En accompagnant ma petite sœur au concert de son groupe préféré, je ne pensais pas décrocher un contrat avec la plus grosse boite de musique britannique. Me retrouver à suivre les légendaires Coffee First en tournée ? Pincez-moi, je rêve.

Mais il y a une ombre au tableau et elle s’appelle Benjamin Walker. D’après la presse, l’Écossais est un séducteur, et je ne sais pas combien de temps je vais pouvoir leur résister, lui et sa voix de velours.

Si je l’approche, je perds mon job. Que choisir ? Un tremplin vers une carrière d’enfer ou une aventure avec le chanteur le plus célèbre au monde ?

Pour les amoureux de musique et de voyage, cette romance New Adult vous emmènera aux quatre coins du monde au rythme d’une tournée internationale et d’interviews. Succombez à l’appel des Coffee First !
Coffee First est une série de tomes compagnons qui peuvent se lire indépendamment.

Mon Avis :

Cela fait de nombreux mois que j’essaie de retrouver l’envie de lire, sans trop de succès…
C’est sans compter la plume de Maëva qui vient de me ravir comme jamais ! Je cherchais justement une lecture non prise de tête, qui tranche avec mes lectures habituelles… mais je cherchais surtout un résumé qui me donne envie et c’est ce roman qui a gagné !
Je l’avais téléchargé avec l’offre Promo Romance dont je vous avais parlé sur le blog mais cela fait quelques mois que je suis l’auteure sur les réseaux et que ce roman me fait envie… J’ai eu l’envie de le commencer un soir alors j’ai sauté sur l’occasion vu comment ces moments se font rares.
Résultat ? J’ai dévoré le roman et je l’ai adoré !!! Tout sonne incroyablement juste. 

J’avoue que de base, ce n’est pas forcément mon style de lecture mais j’aime varier. Là, le résumé me faisait clairement de l’œil, le monde de la musique, un chanteur ténébreux, un groupe britannique,… vraiment tous les critères pour une histoire réussie de mon côté.

J’ai eu cette impression tout au long de l’histoire d’avoir été embarquée sur l’épaule de Floriana ou comme si on lisait son récit de tournée, jour après jour. Le récit et la plume de l’auteure sont super immersifs et je trouve qu’elle joue énormément sur les émotions et nos sens. Tout se relie à la chanson, on ressent les paroles, on ressent leurs musiques,… on ressentirait presque les basses durant leurs concerts. J’avoue que j’aurais apprécié des chapitres du point de vue de Benjamin pour encore mieux comprendre ce qu’il ressent. Ou carrément le même roman mais de son point de vue !

J’ai ouvert le roman sans réussir à le lâcher et je l’ai terminé en deux jours à peine, un vrai miracle pour moi ces temps-ci. J’ai trouvé le personnage Floriana incroyable, vraiment une héroïne comme tout le monde auquel je peux m’identifier. Elle entre dans ce milieu grâce au hasard et à la chance on va dire, et elle va être emportée dans une sacrée aventure qui est loin d’être de tout repos. Leur rencontre est liée au destin on ne peut aller contre ca…
De l’autre côté, nous avons Benjamin, notre rockstar charismatique. Il est suivi en permanence par de nombreuses fans, et nous découvrons petit à petit son vrai visage, celui qu’il ne montre pas au public. Tout est question de contrôle, d’image et on n’ose que trop peu imaginer la pression sur les épaules de ces groupes de jeunes qui se retrouvent très rapidement sous les feux des projecteurs et dont chaque fait et geste est regardé à la loupe. Ils sont à plaindre mais il y a une sacrée complicité entre chaque membre des groupes, c’est très touchant.
J’ai d’ailleurs été souvent attendrie par les liens qui sont tissés entre les personnages. On a l’impression d’entrer dans une grande famille avec plein de profils différents. Les affinités sont différentes mais toutes complémentaires, chacun a son rôle à jouer. Ils m’ont tous touché à leur façon. 

La romance est très belle et elle prend tout son temps. C’est assez complexe, Floriana sait à quoi elle s’engage quand elle cède à Benjamin.. Une tension s’installe au fur et à mesure, une pression qui ne les quitte presque jamais mais ils ne peuvent s’éloigner l’un de l’autre, c’est trop fort. C’est un slow burn puissant qui ravira les fans de ce genre !
Maëva m’a brisé le coeur plusieurs fois durant le récit mais je ne lui en veut pas (trop), c’était nécessaire ! Surtout quand Ben se met à lui chanter des chansons pfiou…

J’ai plus qu’apprécié les différents partis pris pour certains personnages surtout concernant leurs sexualités et la non-binarité. C’est la première fois que j’en ai un dans une histoire et que l’écriture inclusive est utilisée. Ca ne m’a pas du tout dérangée et je trouve que cela apporte une dimension supplémentaire au récit, liée avec beaucoup de respect.

Je prendrai un grand plaisir de suivre les aventures des autres membres de l’épopée Coffee First et ses amis et je remercie encore vivement Maëva pour m’avoir donné ce très beau moment de lecture !
Pour les autres, si vous êtes sensible à la musique et que ca vous ait déjà arrivé d’être fan d’un groupe, c’est forcément une lecture qui vous plaira, je vous le garantis !