modernlove

Série – Modern Love, saison 2
Produite par Storied Media Group / Picrow / Amazon Studios
Saisons 1 & 2 terminées

Saison précédente : Modern Love

Si vous avez lu la chronique de la saison 1, vous saurez que c’est une série que j’ai littéralement dévoré ! Il faut savoir que les épisodes sont courts (environ 30 minutes) avec des saisons de 8 épisodes alors je vous confirme, ca se dévore assez vite !

Pour rappel, la série est inspirée d’une rubrique populaire du New York Times autour du thème de l’amour. Et c’est justement ce qui m’a emportée pour la première saison. Le format est court, individuel et on a un éventail d’acteurs super talentueux qu’on peut découvrir ou redécouvrir. La série est comme un doudou, c’est vraiment réconfortant, on y voit toutes les facettes de l’amour et j’avoue avoir été très touchée cette fois-ci encore.

Les histoires se succèdent mais ne se ressemble pas. Ici, on nous change même de décor de temps en temps. Si la saison 1 était full New York ici on y retrouve la Grosse Pomme mais aussi le Royaume Uni avec Londres ou encore Dublin, ce que j’ai beaucoup apprécié.

Pour cette saison, beaucoup de sujets importants sont mis en avant. L’attachement aux objets durant un deuil, des maladies atypiques, le questionnement autour de la sexualité, la tromperie, le PTSD ou autres cancers…
Bien entendu, il y a des épisodes qui m’ont plus touchés que d’autres, j’ai d’ailleurs trouvé que les épisodes étaient plus inégaux que la saison précédente.
Pour cette fois-ci, j’avoue avoir vraiment apprécié l’épisode 3 qui se déroule à Dublin. La thématique est à fond dans le covid vu que cela se passe à l’annonce du confinement, les deux n’échangent pas leurs numéros en se disant qu’il ne durerait que deux semaines mais bien sur, rien ne se passe comme prévu…. L’histoire est avec Kit Harington et Lucy Boynton, que j’ai vivement apprécié mais on va dire que j’ai été très déçue de la fin !

modernlovel

L’épisode 4 tournent autour de l’adolescence. Lil tombe amoureuse de Vinc jeune mais se fait friendzoner durant de longues années. Un évènement va les amener à s’éloigner mais c’est aussi ce qui va lui servir de tremplin pour commencer le stand-up… un mal pour un bien ? D’ailleurs chapeau à Dominique Fishback que j’ai trouvé incroyable !

L’épisode 6 m’aura surprise pour ses plot twists, je m’attendais pas vraiment à ce type de situation et c’était rafraichissant. Le 7 m’aura fait réfléchir. Au final, que laisse-t-on aux autres ? Comment se souviennent-ils de nous ? Surtout qu’on a tous notre propre vision d’une situation, d’une histoire… Ca m’a beaucoup touchée de voir une si belle rencontre se conclure puis s’éteindre… en les voyant on ne sait pas trop s’ils se remémorent juste ou s’ils ont des regrets… beaucoup de questions ! Contente d’y avoir revu Marquis Rodriguez !

Après celui qui m’a le plus touchée est le dernier. Un couple avec enfants qui se sont séparés pour X ou Y raisons. On constate que l’homme a évolué entre temps mais qu’entre eux les sentiments ne sont jamais éteints ou presque. Une belle histoire autour de l’évolution, de l’acceptation et de la guérison. J’ai été ravie de revoir Tobias Menzies dans un rôle romantique puis j’ai pu y découvrir Sophie Okonedo.

Par contre je m’attendais à un épisode un peu récap comme on avait eu pour la saison 1 mais rien de tout ca… Alors certains épisodes ont un goût de trop peu. Les autres épisodes m’ont plus ou moins touchée mais j’ai été encore une fois conquise par cette série remplie de bons sentiments. J’ai passé un bon moment et j’espère qu’une saison 3 verra le jour… l’amour a encore de beaux jours devant lui !