51pnIYM7PUL._SX331_BO1,204,203,200_

« Ca suffit les bisous, on n’arrivera jamais en haut si vous vous arrêtez tout le temps ! »

Auteur : Loraline Bradern

Editions : Autoédition

Résumé :

En relevant le défi lancé par ses amies, Alexandra ne se doutait pas que sa vie en serait bouleversée. Le chasseur qu’était Nathaniel n’imaginait pas davantage succomber aux charmes de sa proie.
Ils ne peuvent plus ignorer l’alchimie qui existe entre eux. Pas plus qu’ils ne peuvent nier les sentiments qui les lient l’un à l’autre.

Alors que les illusions professionnelles d’Alexandra s’effondrent, les contraintes et les dangers du métier de pilote de chasse viennent troubler leur relation. Ils sont confrontés à des choix difficiles.
L’heure n’est plus à l’indécision. S’ils veulent avoir un avenir commun, ils doivent faire des concessions, prendre des risques.

Alexandra sera-t-elle assez forte pour surmonter ses appréhensions et partager l’engagement de Nathaniel ?

Mon Avis :

Mes chroniques des tomes précédents :
 Une fille dans le viseur – Tempête dans le viseur

!! ATTENTION AUX SPOILERS !!

Je tiens à remercier encore et toujours Loraline pour l’envoi de ce roman que j’ai absolument adoré ! Comme vous l’avez surement lu, j’ai eu un beau coup de coeur pour cette série militaire française et surtout pour ses deux héros qui n’ont rien en commun au premier abord mais qui vont partager bien plus que prévu…

Nous les avons laissé en plein doute il faut bien se l’avouer. L’alchimie est bien présente entre les deux héros mais entre Nathaniel qui ne s’engage pas amoureusement parlant normalement et Alyssandra qui fuit les histoires d’un soir c’est compliqué. Surtout qu’elle attend vraiment d’être sure de ses sentiments ainsi que ceux de Nathan… ils ne parlent pas vraiment de ca donc c’est difficile d’être fixée. Mais ils s’améliorent !

Il y a énormément de choses à prendre en compte dont forcément le métier de Nathan qui est prenant, stressant, une vraie vocation… complexe à gérer surtout pour la femme qui reste derrière… il est d’ailleurs le point central de ce roman j’ai trouvé. Les missions de Nathan (avec ce petit crossover que j’ai adoré !) avec cette nouvelle sensation de manque mais aussi tout ce qui est autour avec Alyssandra qui l’attend, les contraintes, les prolongations, les blessures,… qui sont du coup quelque chose de très important à prendre en compte pour une relation stable, pour du long terme et la formation d’une famille. C’est ce qui fait principalement stresser Sandra et on la comprend amplement !
D’ailleurs ce point de vue de la femme militaire est vraiment bien écrit, avec beaucoup de recherches je le sais… si bien qu’on stresse avec elle surtout qu’elle n’est plus seule… Rébecca est de retour, elle va se lier d’amitié à d’autres femmes de militaires qui vont l’aider à vivre tout ca puis Solène va être dans la même situation qu’elle et elles vont s’entraider. 

La belle Alyssandra est aussi beaucoup en peine. Après tous les soucis à son école et avec sa hiérarchie, elle ne croit plus du tout au système dans lequel elle évolue et dont elle doit vanter les mérites. On la sent prête à craquer mais pour aller où ? Faire quoi ?
J’ai trouvé cette situation totalement intolérable et révoltante !! On voit clairement l’Education Nationale d’un autre œil après ce passage… puis elle commence à prendre sérieusement de l’aplomb et de la confiance en soi et certains vont en faire les frais.

Comme toujours, j’ai beaucoup apprécié les détails techniques concernant l’armée, les missions, les écoles, formations et autres mais pour ce tome on découvre les coulisses et détails du Bol d’Or ! Je ne suis pas une fana de ce type d’événements mais perso j’ai trouvé ca super intéressant ! De même pour les changements qui surviennent dans la carrière de Nathan que j’ai trouvé très bien expliqué.

Quelques éléments surprenants, un couple passionné, de la famille autour d’eux, des amis fidèles, des métiers prenants,… et la vie tout simplement. Cette saga m’aura transportée, appris beaucoup de choses et m’aura fait traverser beaucoup d’émotions. Je suis triste de les quitter… Une excellente conclusion, pleine de bonheur, d’amour et de rebondissements !