resisterez-vous-1370319

« Accorde-lui ta confiance, et ne fais rien pour détruire celle qu’il te portera. Les hommes agissent différemment de nous, car ils recherchent le pouvoir, la fortune ou la réussite de leurs ambitions, tandis que nous, nous rêvons d’un foyer chaleureux, de beaux enfants en bonne santé, d’une vie sereine. »

Auteur : Romane Rose

Editions : Autoédition

Résumé :

« Vous vous marierez, ma fille ! »
Par ces mots, le comte de Brookfields scelle l’avenir d’Esmée et impose à sa fille ainée l’impensable : un mariage avec Percy Stanton, le très puissant duc de Dartford. Alors que son cœur bat pour Andrew, l’homme de ses rêves, le destin de la jeune fille bascule. Après une cruelle désillusion, elle se résigne et rejoint le château de Dartford pour y vivre aux côtés de Percy et accomplir la seule ambition de son époux : donner à son nom une descendance. Commence alors une étrange relation émaillée de secrets, de jalousie, de rivalités jusqu’au point de non-retour. Percy et Esmée trouveront-ils la force d’affronter leurs peurs pour repousser les fantômes du passé et s’accorder un avenir serein ?

Mon Avis :

!! ATTENTION AUX SPOILERS !!

Premier roman lu de Romane Rose et je suis globalement ravie !

J’ai été envahie de plein de sentiments contradictoires et différents que je m’en suis retrouvée tout chamboulée au moment de refermer les pages de ce livre !
Ce livre est intense du début jusqu’à la fin et c’est peu de le dire.

Nous suivons les pas d’Esmée que j’ai énormément apprécié car elle est intelligente, bornée, courageuse, simple… Elle réagit bien et au bon moment et c’est une jeune femme qui me ressemble ce qui m’a d’autant plus immergée dans l’intrigue.
Sa famille a besoin d’argent et elle a dépassé l’âge habituel pour être mariée et tout le monde la considère comme une vieille fille déjà… alors quand se présente l’occasion de se marier ce qui mettrait fin aux soucis de sa famille pourquoi hésiter ?
J’ai aimé qu’on parle plus du rôle/valeur de la femme dans la société surtout quand celle-ci a dépassé la « moyenne d’âge » de mariage.
Esmée tombe néanmoins sur une lettre de son futur mari dans les papiers de son père et vu les propos utilisés elle comprend vite que tout ce mariage n’est qu’une transaction, qu’il n’est pas question d’amour… et elle se promet de tout son coeur de ne jamais se soumettre, de se plier à cette volonté de faire des enfants car au final c’est tout ce qui lui importe. Elle veut un enfant à élever afin de lui donner tout son amour.

Esmée ose aller voir son amour d’adolescence, Andrew, avant d’accepter cette union, croyant naïvement qu’il allait la retenir ou qu’il se proposerait de la prendre en mariage afin d’enfin vivre leur relation au grand jour et pouvoir faire un mariage d’amour.
Elle déchante bien vite car ce dernier la rejette, lui dit qu’elle n’était qu’une occupation, que la situation actuelle de sa famille n’est pas assez intéressante pour lui pour imaginer quoique ce soit avec elle. C’est donc avec un mental et moral assez compliqué qu’elle se marie et se rend dans la demeure de son nouveau mari. Elle n’a plus le choix.

Nous découvrons Percy, homme assez taciturne au caractère tranchant. L’accueil donné à son épouse est glacial et il lui fait comprendre qu’elle est là pour l’aider à procréer et seulement pour ca. On le sent tourmenté et pas qu’un peu, il a un caractère qui part au quart de tour, assez violent et on comprend très vite que son passé est loin d’être facile et qu’il a laissé des traces.
La relation entre les époux est totalement chaotique, bourrée de non-dits, de jalousie, de mystère et autres secrets et j’ai eu un mal fou à imaginer une potentielle romance entre ces deux-là, mais je dois avouer que Percy m’a intriguée.
On nous distille petit à petit des informations sur son passé qui nous font comprendre son caractère tumultueux et complexe et j’ai trouvé son personnage assez intéressant pour ce côté. J’aurais aimé en savoir plus d’ailleurs, que tout ce côté soit davantage approfondi et avoir les événements de son point de vue avec ses ressentis personnels. Surtout qu’ils ne parlent pas de ce qu’ils ressentent à part vers la fin ce qui le rend hermétique niveau émotions.

L’histoire qui se met en place entre ces deux là est très intense.
Il y a tout ce jeu haine-amour qui est accentuée par la présence aussi d’autres personnages qui sont bien loin d’apporter la paix dans le ménage et comme les deux ne communiquent pas du tout, cela crée des situations énormes avec beaucoup de quiproquos. Une véritable tension se met en place et on la ressent bien tout au long du récit. J’ai été ravie de voir que leur histoire se terminait bien par contre je n’ai pas vraiment compris la révélation amoureuse du côté d’Esmée qui s’est faite de façon très soudaine et inattendue. Nous n’avons aucune transition et du coup j’ai été surprise et peu convaincue, même si j’ai été ravie du dénouement final bien entendu.

Le roman m’a emportée du début à la fin, je l’ai lu d’une traite et mon pauvre coeur aura été maltraité et balancé dans tous les sens. Ces deux-là font un bon couple que j’aurais apprécié d’en lire plus sur leur bonheur et leur vie commune en harmonie vu le long et dur chemin pour en arriver jusqu’à là.
Une très belle découverte que je recommande et je pense aller lire les autres romans de l’auteure car j’ai vraiment beaucoup apprécié sa plume ainsi que ses descriptions. Nous sommes englobés dans le récit jusqu’au bout, j’aurais frémi, rit,… tout le long avec tous les personnages. Une belle lecture !!