medici3

Série – Les Médicis : Lorenzo le Magnifique – Part 2
Produite par Raï Fiction
Série Terminée – 3 Saisons

!! Attention aux spoilers !!

Me revoici pour la chronique de la saison finale de ma dernière série chouchoute : Les Médicis ! Je vous avais chroniqué mon avis sur la première saison avec le génialissime Richard Madden, la deuxième saison qui amenait le nouveau cast et ses deux nouveaux protagonistes Daniel Sharman sur lequel j’ai eu un immense coup de coeur en Lorenzo et Bradley James en Giuliano.
Je vous donne donc mon avis sur la saison 3 qui est d’ailleurs la dernière.

Cette saison était parfaite pour moi. J’étais tombée sous le charme de ce casting qui représente très bien ses personnages et les nouvelles arrivées m’ont convaincues.
Cette saison est beaucoup plus intense niveau émotions. Lorenzo est un homme changé depuis la mort de son frère Giuliano dans la saison précédente, il s’en sent responsable alors ses objectifs sont surtout tournés vers sa vengeance.
Il est par ailleurs toujours aussi stratégique pour faire briller les Médicis, il se sert ici de ses enfants.. même s’ils les aiment et qu’ils ont d’autres projets il va les obliger à suivre ses directives afin de sécuriser sa famille, se créant au passage beaucoup d’animosités au sein de celle-ci.

On se rend compte que leurs finances sont au plus mal, surtout que quand Lucrezia, actuelle gérante de la Banque et mère de Lorenzo décède, Clarice en récupère les rênes et les registres… elle y découvre beaucoup de choses et c’est un gouffre énorme que seul la paix pourra aider. Mais elle a un prix et elle n’est pas du tout en vue pour l’instant.
Cette guerre va d’ailleurs nous faire voyager entre Naples, Milan ou encore Rome.

medici33

La religion rentre aussi dans l’équation avec le pape qu’il faut absolument avoir dans la poche, la nouvelle élection qui se profile avec ses enfants ou autre campagne du favori en route et la mise en avant de l’ascension de Savonarole (Francesco Montanari) sur Florence et sa vision très simple, extrême et puritaine de la religion.
Il prêche un retour à la simplicité, il est surtout un excellent orateur, il rassemble les foules très rapidement, le peuple l’écoute…
Il vise la façon de vivre des Médicis et la colère des florentins va commencer à s’amplifier petit à petit… surtout avec cette guerre qui n’en finit pas et qui ruine la ville.
Il va même réussir à retourner Sandro (Sebastian de Souza) contre Lorenzo alors que Savonarole est super restrictif envers les Arts de façon générale.

Le gros rival de cette saison est Girolamo Riario joué par Jack Roth qui est assez impressionnant car je l’ai trouvé très sadique ! Le duo infernal avec sa femme est assez incroyable, tout en stratégies… on ne sait jamais sur quel pied danser. Il a un jeu intense et fait un méchant très charismatique.

Nous découvrons donc aussi Rose Williams en intrigante Caterina Sforza et femme de Riario, niveau femme forte vous serez servis et Toby Regbo en fidèle Tommaso Peruzzi, proche des Medicis, curieux, intelligent avec une grande bienveillance….
J’ai entendu parler d’eux de Reign que plusieurs de mes amis ont regardé mais j’avoue ne pas avoir accroché avec cette série… j’avais donc hâte de les voir intégrer à ma série chouchoute et ils ont été sensationnels !

medici32
Mention spéciale également aux jeunes intégrés pour incarner les enfants de Lorenzo et Clarice : Louis Partridge en Piero, William Franklin Miller en Giovanni, Jacob Dudman en Giulio et Grace May O’Leary en Maddalena. Jeunes mais tous très talentueux, coup de coeur pour Jacob ! Une bonne partie de l’intrigue leur ai dédiée et je n’ai pas été déçue !

La fin de saison est intense, on retrouve Lorenzo sur son lit de mort et il se confesse.
Il dit beaucoup de choses.. mais j’ai surtout été touchée par sa discussion sur les arts car Savonarola lui dit que les arts seront détruits et que les grands artistes qu’il a essayé de faire découvrir seront oubliés. Lorenzo lui soutient le contraire, que leur art sera immortel, qu’on se souviendra de la période florissante de Florence et de son art… Il va parler de ses mécénats de façon passionnée qui m’a beaucoup touchée.
C’est même amplifié avec les ajouts intelligents de certains d’entre eux dans la série comme Léonard de Vinci, Michel-Ange ou encore Machiavelli

Sandro alors en froid avec lui est près de la chambre et entend son discours, les larmes aux yeux, pris de remords envers cet homme qu’il l’a toujours soutenu. Alors que lui même supporter l’homme qui le descend en flèche.
Un final exceptionnel, intense et émotionnel qui clôture cette série de façon épique. La scène finale avec la naissance de Vénus m’aura donné de sacrés frissons !

medici3142

Cette série aura été un véritable coup de coeur du début jusqu’à la fin, avec une préférence pour sa deuxième et dernière saison pour son cast.

Les locations de tournage sont aussi belles les unes que les autres, dans des villages très beaux. J’ai été impressionnée par la finesse recherchée pour nous plonger dans cette époque et la qualité des costumes également est exceptionnelle !

Une série historique qui sait rester fidèle à ses personnages, à l’Histoire en y intégrant les grandes lignes et en arrivant à les mélanger à leur intrigue de façon intelligente et efficace. L’Epoque des Médicis est parfaite pour ce genre d’intrigue entre complots, guerres, trahisons, amour, sexe, culture… ou de quoi mettre en place une série complète et intense en tout point.
Il y a peu de séries que j’aime à reregarder, j’ai déjà acheté les deux premières saisons en DVD et je me regarderais la série dans le futur avec grand plaisir. La série est par ailleurs dotée d’une bande son absolument fantastique composée par Paolo Buonvino que j’adore !

Si vous aimez les séries historiques intenses, documentées, complètes,… celle ci est pour vous sans aucun doute ! Restez à l’affût, leurs créateurs sont en train de produire une série, toujours en Italie, mais sur Léonard de Vinci avec Aidan Turner ! Je vous en parlerais forcément !