la-dame-des-hautes-terres-1137066

« En recevant cette arme, je fais allégeance à mon Roi. Je lui jure obéissance et fidélité. Je promets que je n’utiliserai mon épée qu’avec loyauté et courage. Je jure de respecter les lois de la tribu et de combattre avec honneur. Que de ce serment, les Dieux soient témoins. »

Auteur : Véronique Casanova

Editions : Gloriana Editions
Collection : Historia

Résumé :

450 après J.C.

Les Romains quittent la Bretagne, laissant le pays fragilisé par de longues années d’occupation. Malheureusement, de nouveaux ennemis se pressent déjà sur les côtes bretonnes.
Enora, nièce du roi Vollon de la tribu des Brigantes, est une jeune guerrière courageuse et impétueuse. Envoyée combattre les Saxons sur les frontières de l’est, elle ne se doute pas que complots et trahisons se fomentent au sein même des différentes tribus celtes.

Il ne reste qu’un espoir aux Bretons : s’unir pour faire face à leurs ennemis communs et élire un grand chef capable de diriger une armée unique.

Mon Avis :

J’ai été agréablement surprise de ce roman !
La très belle couverture ainsi que le résumé m’ont fait craquer, tout en sachant que je n’avais jamais lu encore de roman se déroulant dans cette période.
Et je ne pensais pas l’aimer autant, il est parfait ! J’ai été subjuguée par l’écriture de Véronique, qui est fluide et bien fournie. Le roman est juste parfaitement balancé. Il y a de tout, sans être dans l’excès : amour, guerre, humour, sensualité, combats, fraternité, histoire,… il ne vous reste plus qu’à être emporté dans son histoire.

J’ai été plus que surprise à certains moments par la facilité dont l’auteure nous insère des plot twist. Un m’a particulièrement étonnée, j’ai même relu le passage pour voir si j’avais bien compris… elle met d’ailleurs en place toute une intrigue via différents complots, trahisons, qu’on ne voit pas venir.. enfin pas toutes. La trame du récit est intelligente et bien faite, j’ai savouré chaque page !

L’époque se prête très bien à ce genre d’histoire, la femme étant l’égale de l’homme, les choix sont illimités ! Enora est une héroïne de caractère rassemblant tout ce que j’aime : elle sait être féminine, charmante, juste mais aussi vaillante, crainte, autoritaire,… tout pour plaire ! Elle est par ailleurs guerrière, où les femmes sont rares mais respectées. Elle sait de qui tenir, et elle inspire le respect.
Tout le groupe qui gravite autour d’elle n’est pas en reste. On y retrouve sa famille de sang comme Erik ou Edernig,.. sa famille d’armes Ewen, Naïg,… et sa famille de coeur Madin,… Tous lui sont fidèles et elle leur montre bien.

J’ai eu un coup de coeur pour Périg, qui se voit accueilli dans ce groupe, et qui part à la découverte de lui-même ainsi que de ses racines. Il se montre valeureux et fidèle et c’est avec une grande joie que je suivrais ses prochaines aventures.
J’ai apprécié découvrir Horvan, qui se révèle petit à petit, brave et pitre, mais incroyablement attachant. Il a des valeurs et sait se faire respecter. Il agit dans l’ombre, il veille…

Le plus de cette histoire, malgré tout ce que j’ai pu énoncer au dessus, c’est aussi la grande présence des Dieux, et tous les Druides qui ajoute un côté très mystique et magique que j’apprécie énormément. Ce n’est pas sans rappeler les légendes de la table ronde, avec le Roi Arthur, Merlin et sa clairvoyance. Les druides ont un rôle central dans la société celtique et leurs légendes. Ils y incarnent plusieurs rôles, et y sont les personnages les plus importants. Rien ne passe sans passer par lui.

La situation géographique a été très bien choisie aussi, on imagine sans peine les beaux paysages verdoyants, les forêts,…
Pour conclure, ca a été une excellente lecture, qui aura surprise d’un bout à l’autre. Je reste vivement à l’affût du tome 2 pour suivre les aventures de nos héros !