CVT_Lpouvanteur-tome-15--La-resurrection-de-lpouv_5114

Elle était un peu essoufflée, et pas seulement à cause de la raideur des marches.
Elle progressait, nerveuse, les mains moites et les jambes molles. Le grenier où elle se rendait était hanté.

Auteur : Joseph Delaney

Editions : Bayard Jeunesse

Résumé :

« L’armée noire à laquelle nous sommes confrontés ne comprend pas seulement les forces considérables des Kobalos et les effroyables entités qu’ils ont spécialement créées pour la bataille.

Leurs dieux combattent avec eux – des déités telles que Golgoth, le Seigneur de l’Hiver. »

Thomas Ward, le nouvel Épouvanteur, combattait l’obscur dans le Comté avec son apprentie quand il a été appelé loin de chez lui pour une nouvelle bataille : diriger la lutte contre une armée de créatures bestiales qui s’apprêtent à condamner la Terre à un éternel hiver. Les humains n’avaient jamais affronté d’aussi terrifiants guerriers.

Mais Tom gît à présent, raide et froid, dans sa tombe. Et ceux qui avaient mis tous leurs espoirs en lui se désespèrent.

Qui prendra la tête des troupes, avant que l’armée noire ne les submerge et ne répande la guerre jusque dans le Comté ?

Mon Avis :

Lire ma chronique sur le tome précédent : L’épouvanteur T14 : Thomas Ward l’épouvanteur – Joseph Delaney

Cela fait littéralement des années que je suis cette série. J’ai pris un coup de vieux quand je me suis aperçue qu’il est sorti en France il y a 13 ans. Outch.

On retrouve ici la plume efficace de Joseph Delaney. Des phrases percutantes, une histoire qui tient la route et réussi à nous tenir en haleine pendant tout un roman. J’ai été néanmoins surprise de cette nouvelle parution, je pensais qu’il arrêtait d’écrire.. mais apparemment non alors je suis ravie ! Et selon certains lecteurs qui l’ont vu à Montreuil.. il écrit le tome 17 !

Ici nous suivons les aventures de Tom, nouvel épouvanteur et son apprentie, Jenny. Ce roman est un peu en demi teinte, j’ai quelques éléments qui m’ont déçues. Ici, on nous met les deux personnages principaux en couple. Ok, ils se tournent autour depuis des tomes, mais son ancien maître n’a cessé de l’avertir, Alice est une sorcière, méfie toi… Tom dans ce tome en devient limite capricieux, avec ses crises de jalousie et cette façon dont cet « amour » lui tourne la tête, et change son jugement. Tom qui semblait si « pur » et « partial » devient beaucoup plus brouillon… et un peu plus mou.

Je suis limite comme Jenny à les regarder à en être un peu dégoûtée… car ici, certains passages sont faits de son point de vue, et rien à dire j’adore cette fille ! Cynique, n’a pas sa langue dans sa poche,… et elle n’approuve pas vraiment cette relation elle aussi, vu comment cela s’immisce dans sa formation. Qui n’a pas l’air d’avancer beaucoup par ailleurs…
Je ne m’attendais pas à voir ca dans cette série, et j’ai plus l’impression que Delaney a fait ca pour ravir ses fans… à moins que cela cache un dessein plus grand que l’on découvrira dans le prochain tome… Wait and see. En tout cas, Alice est fidèle à elle même et son nouveau pouvoir la rend plus inquiétante. J’aime bien.

Sa plume est toujours aussi bien fournie, avec un monde bien à lui où il intègre une nouvelle génération de créatures avec son lot de descriptions. J’aime tout particulièrement les scènes de combats qui sont très réalistes, et ne font clairement pas littérature jeunesse c’est sur ! On retrouve ici aussi quelques personnages qui sont apparus dans les tomes précédents, Joseph Delaney maîtrise son monde et ses personnages de A à Z ! L’ajout de Sliter est très intéressant également.

Hâte de connaître la suite, qui promet une grosse bataille épique ! Les Kobalos arrivent, plus menaçants que jamais, avec des ennemis puissants… et malheureusement, sans la chouette Grimalkin à ses côtés… ca me semble compliqué. Certes c’était une sorcière, mais elle était fidèle, et j’aimais son côté très franc et honnête.. même si pareil, dans ce tome sa manipulation de Tom me soûlait un peu.. mais soyons francs, elle était quasiment la seule à essayer de faire quelque chose et d’avancer. Elle va me manquer !

En conclusion, j’ai retrouvé avec plaisir la plume de Joseph Delaney, avec ses histoires passionnantes malgré tout, quelques points négatifs qui m’ont déçue, j’ai néanmoins envie de savoir la suite, au vu des questions sans réponses qu’on a semé dans le récit.

Publicités