240821580_865965987459424_1459433181524025817_n

« Alba devait être mon avenir, finalement elle sera ma tombe, mon exutoire. Ce soir… les monstres ont gagné. J’ai renoncé… »

Auteur : Laëtitia Mariller

Editions : Autoédition

Résumé :

L’Écosse ? Elle ne l’aurait pas même envisagé, qui la chercherait là-bas ?
Elle veut se reconstruire, se réinventer une vie loin de ce passé douloureux, à 17 ans c’est encore possible non ?
Au cœur des Grampians, elle commence à y croire… elle sera partagée entre espoirs et renoncements. Finalement, si la mort était une libération ?
Les étendues montagneuses aux couleurs chamarrées des Grampians jusqu’aux vastes landes de Yell, Alba sera-t-elle sa perte ou son refuge ?
Elle l’a su très jeune… les monstres ont bien des aspects, mais les plus inquiétants ne sont pas ceux que l’on croit.

Mon Avis :

Quand Laëtitia est venu me voir pour me proposer de corriger sa nouvelle sortie, je n’ai pas hésité vu comment j’avais adoré ses tomes ainsi que son écriture dans la saga Three Sisters. Ici, on y retrouve l’Ecosse si chère à son coeur mais avec une ambiance bien différente. Et j’ai vraiment apprécié ma plongée dans l’histoire de Magali, Mac, Clarisse ou peu importe.

Quand je me suis lancée dans ma lecture, je ne savais pas de quoi ce roman allait parler. J’ai donc été à la découverte de Clarisse et son passé tumultueux. L’atmosphère est volontairement sombre et Laëtitia nous amène dans cette première partie dans des montagnes russes d’émotions et clairement j’en ai pris plein le coeur !
Pour moi le roman se divise en deux et est tout en dualité. La première sombre relate le passé de Clarisse tandis que la deuxième plus fluide et plus optimiste se voit éclaircie dans ce magnifique pays qu’est l’Ecosse. Tout comme Clarisse qui devient Mac. La France contre l’Ecosse. 

Sans trop vous en dévoiler, Clarisse se voit contrainte de quitter son domicile ainsi que la France.. Elle espère changer d’air, de vie et même plus. On suit son quotidien ô combien compliqué de cette jeune enfant qui grandit. Je peux vous dire qu’on compatis très vite à son sort car la vie a décidé de ne pas lui laisser de répit et malgré des éclaircies et autres étincelles d’espoir elle se plaît à l’enfoncer et à lui envoyer de nouvelles épreuves. 
Elle m’a fait l’aimer mais aussi la détester, l’envier et autres sentiments contraires. Elle fait des choses que je n’ai pas toujours compris mais avec son passif cela se comprend… J’ai apprécié voir son évolution, voir sortir son caractère, la voir s’ouvrir aux autres personnes. Au final, c’est une héroïne toute en nuances qui m’a convaincue !

La plume de Laëtitia m’a fait voyager. Avec les différentes étapes de la jeune femme, nous découvrons différents paysages de l’Ecosse et j’avoue que c’est un point que j’adore dans ses romans. Le récit est doté d’une ambiance toute particulière et les mots coulent comme de la musique. C’est fluide, riche, précis et ca se lit avec facilité. La magie opère rapidement et j’avoue que j’avais de plus en plus besoin de découvrir les prochaines étapes de sa vie.

Surtout que justement, durant celles-ci on y découvre également son lot de nouveaux personnages que j’ai trouvé tous super attachants. Christine qui va l’aider avec beaucoup de tendresse et d’altruisme. Ou même les différents hommes qui ponctuent sa vie.
Le plus surprenant c’est qu’au fur et à mesure du récit, les différentes périodes de la vie de Clarisse ou encore Mac se mélangent et se retrouvent. C’est très bien ficelé, on se régale du début à la fin. J’ai refermé le roman comme je finissais un marathon, essoufflée par les émotions et avec un max de questions qui n’arrêtait pas de venir.
Inutile de vous dire que je suis au taquet pour le prochain tome !!! Et je vous le conseille vivement !