VirginR

Série – Virgin River
Produite par Ian Hay & Netflix
Saison 1 Terminée / Saison 2 A Venir

Je cherchais une série légère et sympathique à regarder durant ce confinement quand j’ai été attirée par Virgin River… j’ai été ravie !
Je savais que la série était l’adaptation d’une très longue série de romans, 20 au total et autres spin-off, que je n’ai pas lu pour le coup mais qui sont édités chez Harlequin.
Mais j’ai été conquise par cette petite série au goût de téléfilm de Noël perdue au milieu de la forêt, une saison 2 est prévue et devrait sortir prochainement d’ailleurs sur Netflix, on attend plus d’informations, mais elle a été filmée avant le confinement.

Nous suivons les traces de Melinda Monroe (Alexandra Breckenridge), une infirmière qui vit à Los Angeles, et qui décide de tout quitter du jour au lendemain pour accepter un poste à Virgin River.
La ville est un peu vieillotte, perdue au fin fond de la forêt… et malgré la réticence très marquée par le médecin qu’elle doit épauler, le Docteur Vernon dit « Doc » (Tim Matheson), elle se fait accueillir chaleureusement par le reste du village et l’intégrant de suite à leur atmosphère très familiale, chacun veillant sur son voisin…

Elle rencontre également l’épicentre de la ville, le bar de Jack Sheridan (Martin Henderson), et va peut être réussir à oublier son passé qu’on découvrir petit à petit, et qu’elle aimerait laisser enfoui tant elle en souffre encore…

VirginR2

Il faut aimer le style téléfilm, léger, cliché et j’en passe.
Malgré des personnalités prévisibles et un couple visible à deux kilomètres à la ronde, les choses sont moins simples que prévues et prennent leurs temps.
J’ai trouvé que l’histoire est gérée de façon subtile, et avec plus de profondeur que je pensais. Les rebondissements sont intéressants, et on part à la découverte des personnages petit à petit, évitant ainsi de nous surcharger d’un trop plein d’informations. Surtout que plusieurs histoires vont se croiser, alors garder ca clair est nécessaire.

J’ai aimé le traitement du côté vétéran de Jack ainsi que les séquelles post traumatiques. Malgré un côté très prince charmant et prêt à tout, cela apporte à Jack une image moins lisse et parfaite qu’il le montre avec ses flashbacks de guerre, ses cauchemars,…
Il y a aussi un bon traitement du deuil sous plusieurs formes… On parle majoritairement de celle de Melinda, qui est le personnage principal, et dont on revoit des moments de sa vie qui nous permet de le vivre et de le comprendre.
Mais on se rend vite compte que beaucoup de personnages ont un lien avec une perte, mais traitées de façon différente, qui se révèlent au compte gouttes évitant de tomber dans le côté trop pathétique et structurer efficacement le récit.

VirginR1

Cette série ne surprend pas au visionnage, mais elle se regarde toute seule.
J’y ai passé un bon moment avec une romance d’apparence habituelle, même si elle a du mal à s’éloigner des clichés… mais on s’identifie plus facilement aux personnages, c’est assez réaliste.
Les décors pour la ville et ses alentours sont sublimes, et comme ils sont beaucoup en extérieur on a le droit à des visuels assez dingues, j’ai beaucoup aimé ! Le côté très familial du village fait chaud au coeur, et j’avoue avoir savouré cette saison et l’avoir dévorée !

En tout cas, vivement la saison 2 qui devrait arriver prochainement, et vu la fin et ses questions, j’ai hâte !