41Zr-GRSBgL._SY346_

« – Comment le sais-tu ?
– Parce que je vis dans un monde différent du tien où ces questions n’en sont plus, désormais. Tu dois avoir confiance en moi, ce soir. Ce que je dis n’a pas vocation à t’apaiser mais à te révéler ce que tu dois savoir pour continuer à vivre. »

Auteur : L.D. Tudor

Editions : Gloriana Editions
Collection : Historia

Résumé :

Personne n’aurait pu prévoir que Margareth Fawkes, fille d’un baron veuf et aimant, serait choisie par la reine Victoria pour épouser l’un des plus beaux partis du Royaume de Sa Gracieuse Majesté. Mais c’était sans compter sur l’esprit vif et indépendant de la jeune femme. Quand bien même le beau et riche Comte Edward Rosebury l’attire, elle se refuse à être réduite à un rôle d’épouse.

Quand plusieurs années plus tard, la jeune femme se retrouve veuve et esseulée, à une époque où les femmes vivent à travers l’homme, Margareth va devoir apprendre à surmonter son deuil sans oublier son amour perdu et faire le choix de la vie… Sur le point de perdre pied, il se pourrait que sa plus vieille amie lui vienne en aide.

Elle pensait qu’il n’y avait qu’un seul soleil, jusqu’à ce qu’elle le rencontre.
L’une des plus belles histoires d’amour à l’ère Victorienne…

Mon Avis :

Ancien titre : La Veuve et la Lune

J’ai absolument adoré cette lecture !!!
Je l’avais acheté en ebook, j’étais tombée un jour totalement par hasard sur sa promo sur Facebook et me voilà tentée par la couverture et le résumé… Suite à mon voyage à Florence, prolongé d’un jour à Pise contre ma volonté et autre annulation d’avion, j’ai commencé à lire dans le train qui me menait à Pise sans pouvoir lâcher mon téléphone malgré les paysages environnants.
Ce roman a été une très belle lecture et très beau voyage…

De suite, j’ai vu = roman historique + romance à l’ère Victorienne : Jackpot, c’était inévitable !

Ce livre a une structure inhabituelle. Dès le début du roman, on connaît de suite la fin et les chapitres alternent entre le moment présent et des flashbacks. Malgré cette mise en page surprenante, j’ai savouré chaque rebondissement ainsi que le dénouement final. Le chemin emprunté n’est pas simple mais on apprécie chaque étape.
Déjà, l’époque victorienne est pour moi un gros point positif, elle est très bien représentée.
L’héroïne nous paraît… compliquée et assez têtue au début mais j’avoue qu’au fur et à mesure des chapitres, on en apprend plus sur elle, sur ses parents, et on finit par la comprendre ainsi que ses émotions. J’ai adoré avoir une héroïne avec du caractère à cette époque ca change !

On assiste à la mise en couple des deux protagonistes et en même temps au deuil de la jeune femme, donc on est vraiment tiraillé entre les deux sentiments… Les deux amoureux semblent être destinés mais le destin en a décidé autrement et la jeune femme va devoir puiser au fond d’elle pour trouver une façon de continuer.

Je n’ai pas pu décrocher une seule minute, on veut en savoir plus et surtout savoir comment ca évolue dans les deux sens. L’écriture est fluide, très poétique,.. on en redemande ! J’ai trouvé la plume de l’auteur pleine de sensibilité et de délicatesse. J’avoue même avoir cru que c’était écrit par une femme tant le tout est poétique et sensible. Comme quoi…
J’ai découvert ce super auteur grâce à ce livre et j’ai hâte de découvrir d’autres de ses œuvres. J’ai été surprise par la fin, qui me semble si belle. Et j’aime beaucoup aimé l’ajout fantastique de la Lune, qui sert d’appui et d’aide à la protagoniste, et qui ajoute une atmosphère particulière au récit, presque irréelle.

J’ai pu aussi découvrir avec ce roman les Editions Gloriana via ce livre, j’en suis heureuse 🙂