missscalet

Série – Miss Scarlet and The Duke, saisons 1 & 2
Produite par Aaron Farrell / A+E Networks UK / Element 8 Entertainment / Shinawil Productions
Saisons 1 & 2 Terminées / Saison 3 A Venir

Miss Scarlet and The Duke, c’est une série avec une courte première saison avec 6 épisodes d’une heure. La saison 2 suit le même schéma et la même durée. Vous savez que je ne suis pas friande des séries à longs épisodes mais j’ai littéralement dévoré cette série alors c’est pour dire !
Par ailleurs, bonne nouvelle pour nous français, la première saison est disponible via Polar+ ou Canal+ Séries depuis le 5 Avril. Pas de nouvelles encore pour la deuxième.

Résumé :
L’histoire d’Eliza Scarlet, la toute première femme détective, dans le Londres du 19e siècle. À ses côtés : l’inspecteur William Wellington, alcoolique, joueur et coureur de jupons, aussi connu sous le nom du Duke.

Au tout début de la série, le père d’Eliza a disparu et elle se retrouve bien seule.
Gros problème, comment subvenir à ses besoins maintenant qu’elle n’a plus d’homme dans sa vie ? Dans le Londres Victorien, il est compliqué pour une femme de gagner son propre argent… Alors que tout le monde s’attend à la voir se marier sous peu, elle décide finalement de reprendre l’affaire de son père et de devenir elle-même la première femme détective.
Mais quoiqu’il arrive, dans cet univers ô combien sexiste elle va quand même devoir trouver un soutien masculin, qu’elle va finalement trouver dans le personnage du Duke alias l’inspecteur Wellington de Scotland Yard, mais qui est loin d’avoir une bonne réputation mais qui est une connaissance de famille.

J’ai adoré la série !
J’ai trouvé le rythme prenant, passionnant. Même les différentes enquêtes sont intéressantes donc on est vite pris dans l’action. Le dosage est bon, 6 épisodes c’est juste bien. Au delà de l’enchaînement des enquêtes on va finir par être emportés par quelque chose de plus grand, qui m’aura surprise.

Une chose que je tiens à souligner et qui m’a épatée, c’est la précision de la série dans son ensemble. Le Londres Victorien est vraiment bien reconstitué et de façon précise. Les décors sont impressionnants. Que ce soit décors, costumes, ou même tout simplement les dialogues, tout cadre parfaitement avec l’époque.
Pour information, la série a été tournée à Dublin.

J’ai aussi apprécié de voir représenter la société de 1870. Où je m’attendais à des personnages bourrés de stéréotypes, on a quelque chose de beaucoup plus nuancé et qui fait vraiment plus réaliste. Elle a l’air de peu connaître le monde extérieur et elle agit seulement pour pouvoir tenir son rang et garder sa maison. Le Duke est aussi bien plus que sa simple réputation, il se révèle petit à petit, découvrant un passé et une personnalité beaucoup plus nuancée et subtile que je l’aurais cru.

Dans la série, le duo des acteurs fonctionne très bien avec d’un côté Kate Philips (Peaky Blinders, the Crown, The English Game) et de l’autre Stuart Martin (Jamestown & Medici). Leurs échanges sont hilarants et je leur ai trouvé une belle complicité. Une chouette surprise avec la présence du personnage d’Andrew Gower déjà vu dans Outlander et Poldark.


Saison 2

La saison 2 est sortie il y a quelques mois déjà et je viens seulement de la terminer. Je sors assez mitigée de cette nouvelle saison. Si en soit les nouvelles enquêtes étaient intéressantes et variées comme toujours, Eliza commence à prendre de l’assurance, ouvre son cabinet et travaille sur des enquêtes variées, le reste m’a un peu ennuyée. J’ai trouvé que ca manquait de quelque chose !

J’aime énormément le lien qu’il y a entre Eliza et Duke mais durant cette saison ca n’avance clairement pas, à part dans les deux derniers épisodes et cette question en suspens dont on a pas la réponse. On tourne en rond ! Je sais que ce n’est pas le sujet principal de la série mais j’ai trouvé l’équilibre beaucoup mieux réalisé dans la saison 1.

J’ai apprécié les nouvelles arrivées au sein de cette saison mais surtout Jessie Cave (Hattie Parker) qui va se créer un lien avec Eliza avec cette histoire de prétendants et de mariage mais surtout pour moi Ansu Kabia qui incarne Moses, et qui m’aura bien convaincue dans ces épisodes.

Comme toujours les images sont très belles ainsi que les costumes choisis. C’est immersif, un Londres Victorien toujours aussi captivant. J’ai adoré l’enquête autour des romans j’ai trouvé ca très bien ! Cette fin de saison met l’eau à la bouche et j’ai hâte de lancer le visionnage de la saison 3…