le-destin-des-coeurs-perdus-tome-5-la-malediction-de-castel-dark-1476054

« Quel plaisir de constater que certains membres de votre famille peuvent emprunter une porte comme le plus commun des mortels ! »

Auteur : JC Staignier

Editions : Something Still

Résumé :

Des plaines anglaises au royaume de France, découvrez le cinquième et dernier tome d’une saga historique envoûtante où les passions rivalisent avec les mystères, les tragédies et les vengeances.

Pour la toute dernière fois, les descendants Kane et Percival vous emmèneront dans un voyage inoubliable à leurs côtés. Au cœur de cette époque médiévale cruelle et sanguinaire, l’amour trouvera-t-il enfin son chemin ?

Mon Avis :

Ma chronique du tome précédent : T4 : La Soeur Maudite

!! ATTENTION AUX SPOILERS !!

Je remercie vivement Jc Staignier pour sa confiance et l’envoi de ce roman.
J’aime quand des liens se créent et Jc est devenue une bonne amie depuis le début de cette saga. Si vous me suivez, vous savez que cette saga a été un véritable coup de coeur, aucun tome ne m’a déçue. C’est un exercice périlleux justement dans le cas d’une saga de la rendre bien homogène. Je pensais finir en larmes mais au final, j’ai refermé ces dernières pages paisiblement, un petit sourire aux lèvres, néanmoins un peu triste de quitter ces personnages devenus chers à mon coeur. Cette saga a été très bien dosée et je trouve que ce tome la clôture très bien. On a une fin pour la totalité de nos personnages et on les retrouve tous (même si j’aurais volontiers lu plusieurs tomes de plus !).

Dès qu’on réouvre les premières pages du roman, moment périlleux, nous remémorer tous les personnages déjà croisés. Je vous rassure après plusieurs pages tout redevient clair. On retrouve les anciens qu’on suit depuis quelques tomes déjà, des moins anciens et des plus jeunes. La famille est super attachante puis le fait de les avoir tous vus grandir et évoluer, bah on est simplement très lié à eux.

Il y en a certains qu’on finit par adorer, comme Clayton, le charmeur et tombeur de ses dames ou Aelis au caractère et au franc parler inégalables, et d’autres carrément le contraire, comme Auriane dont j’aurais volontiers arrachés les yeux en cours de route,.. mais chaque tome est très riche et fourni. On a des fous rires, des larmes, de la colère,.. enfin on passe par tous les sentiments possibles et ca fait un bien fou !

Il n’y a pas de redondance, chaque personnage possède sa propre histoire, son propre physique et c’est ce que j’ai préféré. Ils sont mis en lumière à tour de rôle permettant à l’auteur de jouer avec leurs destins, alternant les points de vues c’est un format très immersif qui a ce mérite de ne pas nous ennuyer quand il est bien géré. Et Jc le fait d’une main de maître. Cette famille est vraiment atypique par la personnalité et par ceux qui les composent !
Surtout aussi qu’on ne nous épargne rien. Il y a des moments durs, trash, dark, comme des très heureux et c’est ce qui rend cette série d’autant plus réaliste et immersive. On subit et vit en même temps qu’eux.

J’ai aimé avoir mes réponses à mes questions, voir partir certains personnages, découvrir la vérité derrière d’autres. Voir certains prendre leur envol, trouver l’amour, se perdre pour mieux se retrouver. Dans ce tome, j’ai vraiment eu un attachement particulière avec Hortense que j’ai beaucoup apprécié par son intelligence, son histoire et son physique atypique. Avoir des personnages pas forcément beau ou parfait, c’est un vrai rafraichissement aussi.
Et puis il faut dire que les femmes présentées ici sont loin de se laisser faire, elles ont de l’esprit et du caractère !

Tout ca pour vous dire, si vous ne connaissez pas la série, jetez vous dessus c’est un ravissement du début jusqu’à la fin. Vous allez comme moi, adorer ET détester Jc (oui c’est possible !), qui joue avec nos sentiments et nos nerfs jusqu’à la toute fin. Merci infiniment pour cette aventure qui m’a comblée au possible. C’est une période qui n’a pas vraiment ma préférence mais Jc m’a reconciliée avec. Je ne regrette pas un instant de m’être laissée tenter.
Une mention spéciale pour ces bonus qui m’ont beaucoup fait sourire !