pour-un-selfie-avec-lui-1127960

« Par un beau matin, je me disais qu’il ne m’arrivait jamais rien, comprenez-moi, j’étais très satisfaite de ma vie, enfin assez satisfaite, mais que vous dire, j’étais peut-être un peu en manque de quelque chose, je ne savais pas vraiment quoi, mais bref je me sentais un peu flouée par mon destin. Oui, c’est ça, j’aurais aimé un peu plus de piment dans ma vie. »

Auteur : Sam Riversag

Editions : Autoédition

Résumé :

Mary a tout pour être heureuse.
Elle est rédactrice dans un tabloïd anglais et son petit ami est l’homme idéal, jusqu’à ce qu’elle découvre qu’il la trompe et se retrouve brutalement dans une autre dimension. Sa réaction intersidérale la surprend elle-même.
Elle sera une femme libre, sans contraintes ni belle-mère. Mais voilà que le félon demande son pardon.
Et puis quoi encore ? Que feriez-vous à sa place ?

Comment régler à la fois ses problèmes sentimentaux et professionnels quand votre meilleure amie n’arrête pas de vous mettre dans la panade avec les meilleures intentions du monde ?
Mary ne peut que se transformer en guerrière ninja pour résister à ce tsunami.
Et si la solution à tous ses problèmes venait de l’acteur Benedict Cumberbatch, la super star de la série qui bat tous les records de popularité sur la planète ?

Mon Avis :

Je tiens à remercier l’auteure pour m’avoir confié son roman ainsi que le site Simplement Pro.

Nous voici embarquée dans l’aventure de Mary.
Elle travaille dans un journal, tenant la rubrique Cuisine. Rien de très fun me direz vous.
J’ai aimé ce personnage de Mary, auquel on s’identifie très rapidement. Le récit est à la première personne, ce qui nous rapproche forcément d’elle et de ses pensées.
Elle découvre qu’on la trompe, elle est perdue, elle ne s’épanouit pas dans son boulot, rien ne vas plus ! On s’identifie forcément à elle, elle est attachante et elle a envie de s’en sortir mais elle n’ose pas… On a envie de la pousser, de la secouer à chaque page pour avancer.
La première personne aide beaucoup, nous englobant entièrement dans l’histoire et ajoutant de la proximité, c’était un peu trop pour moi.

Elle traîne avec elle son boulet personnel : Simon.
Pour tout vous dire, j’ai détesté ce personnage. Il n’arrête pas de la faire souffrir, de revenir dans sa vie, la quitter, la tromper, revenir,… C’est un jeu sans fin, elle n’arrive pas à le chasser de sa vie. Ni sa belle-mère d’ailleurs.
Elle l’aime et elle est prête à tout. Simon lui fait faire des tas de choses, des mensonges envers ses parents qui la plonge dans des histoires énormes qu’il ne mérite même pas. Tout le côté romance avec lui m’est passée par dessus, je n’ai pas accroché et je n’avais qu’une envie : que leur relation se termine une bonne fois pour toute.

Passé la première partie, j’ai vraiment bien aimé le roman.
Une fois libérée elle commence enfin à essayer de s’en sortir, toujours accompagnée par son amie fidèle, Lola, qui joue une part importante du roman. Elle est présente à chaque instant, l’aide dans sa vie amoureuse et professionnelle et elle n’hésite pas à orienter, aider Mary dès qu’elle le peut. Puis le fait qu’elle soit portée sur les cartes, le oui-ja,.. etc m’a beaucoup plu !

J’ai aimé l’évolution de Mary dans le roman, que ce soit au travail ou dans sa vie personnelle. Elle va oser faire des choix et les revendiquer, ce qui est vraiment sympa. On a affaire à quelques situations cocasses qui m’auront bien fait rire.
Pas mal de sujets sérieux sont traités ici avec beaucoup de légèreté comme l’adultère, les relations amoureuses, la famille, la vengeance, les amis,…

Elle se découvre une passion pour Sherlock et Benedict Cumberbatch, qui ne l’aime pas, ce grand acteur de talent ?!
J’ai beaucoup apprécié ce côté fan qui a été ajouté sans en faire des tonnes.
Le côté blogueur m’a beaucoup plu forcément… mais aussi les deux filles se rendent également à une convention pour le rencontrer, première fois que j’en vois une intégrée dans une histoire ! Vision très juste, j’ai adoré !
J’ai été à une convention Sherlock aussi, sans lui, que j’ai finalement rencontré en Comic Con mais les émotions sont très justes. Court mais intense surtout avec les grands acteurs, c’est impressionnant !
J’avais pu assister au tournage de la série Sherlock également, je suis fière de faire partie de la génération Benedict, et j’avoue que c’était un moment particulier !

Pour le reste, le roman est super léger !
Ca se lit facilement, pas prise de tête, l’humour est présent du début jusqu’à la fin, ca fait du bien de temps en temps des lectures comme ca, surtout en période de confinement ! C’est drôle, spontané,… si vous aimez l’humour anglais vous serez ravis… pour les autres vous trouverez ca peut être un peu too much avec un style compliqué… mais c’est plaisant à lire, pour ma part, le style c’était un peu trop des fois…
Un roman positif, qui fait du bien, je ne peux que le conseiller !