Maléfique21

Maléfique le Pouvoir du Mal
Vu en VOST le 19 Octobre 2019
Studio 31

Ayant beaucoup aimé le premier film, j’avais vraiment hâte de pouvoir voir la suite au cinéma.

Pour ma part, mon avis sera un peu mitigé.
J’ai adoré revoir le cast du 1, qui est vraiment excellent dans son jeu. Mon véritable coup de coeur se poursuit ici avec Diaval (Sam Riley), ainsi qu’Angelina Jolie en Maléfique qui est majestueuse à souhait.
C’est d’ailleurs elle qui a voulu raconter la suite de Maléfique et Aurore, offrant ici de très belles scènes de comédie. Elle incarne Maléfique jusqu’au bout des ongles, et je suis contente de voir un de mes vilains préférés incarné avec autant de charisme et de pouvoir découvrir ici un peu plus de ses origines.
J’ai apprécié l’évolution de la jeune Aurore, Elle Fanning avait 14 ans lors du premier film, et c’était l’occasion de voir où son personnage allait la mener. C’est elle qui incarne le leader de son peuple, la Lande, ainsi que tout le côté politique du film avec la préparation du mariage mais qui reste une grande alliance de royaumes. Même si elle était crédible dans son rôle elle m’a un peu ennuyée…

Nous avons également dans cet opus Michelle Pfeiffer en reine Ingrith, la future belle mère mais aussi méchante de l’histoire, ce qui sort du lot.
Un casting de premier choix, qui attire l’œil sur les affiches. J’ai même été plutôt surprise par le nouveau Prince Philippe (Harris Dickinson), qu’on ne voit pas beaucoup, mais qui est convainquant.

Maléfique2

J’ai aimé retrouver des messages forts, pour tout ce qui touche à l’environnement, la différence, la diversité,… Aurore est très reliée à la nature ainsi que son peuple… qui peut être vu de façon différente par leurs futurs alliés, qui en ont peur. C’est justement le moyen de dire qu’il ne faut pas se méfier de la différence et justement la découvrir sans aprioris.

Visuellement, ce film est une pure merveille. Les effets visuels utilisés ici sont magnifiques, et je pense que la 3D aurait valu le détour. Peut être quelques scènes trop sombres pour être admirées optimalement mais le résultat final dépasse les images du premier opus. Cela met en lumière le peuple de la Lande, si varié en créatures ainsi qu’en plantes… et les beaux costumes.

Malheureusement, malgré un scénario bien rempli sur tous les niveaux : on y retrouve du politique, de l’humour,… celui-ci reste beaucoup trop plat et prévisible au possible. C’est un peu trop gentil pour moi ce qui est fait que l’histoire ne décolle jamais vraiment.
Un des meilleurs moments pour moi restera la bataille finale, qui est visuellement très aboutie, qui m’aura valu quelques frissons., mais on s’y attend.
Toute une partie sur les origines de Maléfique peu et mal exploité qu’on aurait aimé voir avec un peu de plus de profondeur et d’originalité.

Le film reste sympa à voir même si ca ne devient pas un incontournable pour moi. J’ai passé un bon moment mais sans plus.