rendez-vous-au-cupcake-cafe-1074308

– J’ai une tête pour les affaires et un corps pour le péché. (Izzy jeta un coup d’œil au pop-corn sur ses genoux.) Malheureusement, mon péché semble être la gourmandise !

Auteur : Jenny Colgan

Editions : Pocket

Résumé :

Izzy est indéniablement douée pour la pâtisserie !
Ses collègues de la City se régalent chaque semaine des délicieux gâteaux qu’elle apporte au bureau. Elle tient ce talent de son grand-père qui a consacré sa vie entière à sa boulangerie. C’est à ses côtés, dans la chaleur des fournils, qu’Izzy a grandi et appris les secrets des cupcakes moelleux. Quand elle est brutalement licenciée, Izzy décide de suivre son coeur et de se consacrer à sa passion pâtissière. C’est aussi pour elle une façon de rendre hommage à son grand-père dont la santé décline peu à peu… Mais ouvrir une boutique à Londres n’est pas de tout repos. La jeune femme découvre rapidement que de nombreuses personnes sont prêtes à lui mettre des bâtons dans les roues pour faire capoter son projet de Cupcake Café. Avec pour seules armes sa volonté sans faille et ses précieuses recettes, Issy décide de se battre pour concrétiser son rêve.

Une prose simple et délicate, qui illustre avec justesse les sentiments des personnages, leurs doutes, leurs craintes et leurs joies. Des chapitres qui s’enchaînent sans temps mort grâce aux différentes péripéties rythmant le récit, sans oublier des dialogues enlevés, tour à tour drôles et émouvants.

Mon Avis :

Ma chronique de mes dernières lectures de Jenny :
Série : La Petite Boulangerie

J’avais lu cet été la série de la Petite Boulangerie. J’avais beaucoup aimé son côté feel good et son côté décalé. J’avais vu sur internet qu’il y avait le même genre mais autour de la pâtisserie, alors je n’ai pas hésité !

Nous suivons les pas d’Izzy, qui vit à Londres. Elle travaille à la City dans un boulot routinier, et elle a une aventure avec son patron… jusqu’au jour où elle se fait licenciée, son patron se désintéresse d’elle,.. et un beau jour, en se promenant dans la rue, et en réfléchissant à quoi faire de sa vie et sa prime de licenciement, elle tombe sur un local commercial en vente… et si sa passion devenait son métier ?

J’ai beaucoup aimé ce roman, car tout d’abord, il se déroule à Londres. La série précédente se passait en bord de mer, et c’est une chose que j’ai vraiment beaucoup apprécié c’est que l’auteure ajoute beaucoup de descriptions, on a l’impression d’y être !
J’ai aussi beaucoup apprécié la thématique de la pâtisserie, avec des recettes à chaque début de chapitre, qui donnent absolument FAIM ! Et surtout ce lien qui s’est créé avec Izzy et son grand-père, qui lui a tout appris.

Izzy est une jeune femme sûre d’elle en apparence, mais quand sa routine s’effondre, elle arrive à se rendre vraiment compte qu’elle ne sait pas vraiment ce qu’elle veut, et va se lancer dans cette aventure contre toute attente. Graeme, son ancien patron, et amant, est vraiment le type de mec que je déteste, et encore plus dans cette histoire, mais j’ai aimé avoir une femme indécise, encore engluée dans ses sentiments, qui se perd pour mieux se retrouver.

C’est une très belle histoire. Elle représente un quartier et sa mixité, elle va engager des femmes différentes qui vont lui apporter leurs soutiens… j’ai aimé lire ca. Un lieu qui devient un pilier d’un quartier et voit se réunir des gens de milieu différent, de culture différente… c’est enrichissant.
La présence de son grand-père, qui fait le lien avec sa passion de la pâtisserie, qui lui envoie des recettes.. mais qu’on sait malade, j’ai trouvé ce côté très attachant et émouvant.

J’ai lu le livre très rapidement, et j’ai vu que l’auteure avait sorti un tome du Cupcake Café en période de fêtes je vais foncer le lire !