les-messagers-des-vents,-tome-4---le-cinquieme-artefact-970234

« Le feu ne se domestique pas. Il s’alimente, ou il s’éteint. Même si vous tentez de le capturer dans une lampe ou entre des pierres, le moindre élément perturbateur lui rendra sa liberté et vous ne le contrôlerez plus. »

Auteur : Clélie Avit

Editions : MsK

Résumé :

Tout s’est arrêté sur le pire : des trois prétendantes, une seule devait survivre. Mais c’est sans compter sur les subtilités des prophéties. Tandis qu’Ériana, Gabrielle et Mesline voient leur vie bouleversée, la Friyie s’unit contre le Velpa et les territoires se mettent en ordre de bataille.

Toujours protégée par Setrian, Ériana va cependant perdre trois de ses éléments, ce qui va lui imposer de s’écarter de ses projets et de suivre une autre route. Quant à Mesline, enfin mage réductrice, son sort sera scellé par celui avec qui tout a commencé : le Maître des Eaux. Et ce Maître ne cessera de tous les surprendre car, au-delà de l’apparition soudaine de sa nature de mage réducteur, Eliah se révélera venir du passé, sa soif de pouvoir intacte après trois mille ans. Son but ? Devenir encore plus puissant grâce à un cinquième artefact. Un cinquième artefact que tous imagineront à l’image des autres, tel un objet symbolique de pouvoir. Un cinquième artefact que personne n’aurait cru humain. Jusqu’à ce que Setrian devienne l’arme qu’ils redouteront tous…

Avec ce quatrième et dernier opus, Clélie Avit clôt magistralement et non sans malice le cycle des Messagers des Vents. Jouant de plus en plus de la dualité de ses héros, des prophéties comme des frontières spatio-temporelles, elle met ainsi en scène, d’un territoire à l’autre, l’épisode final de cette saga haletante, la grande guerre qui se prépare entre le Velpa et la Friyie.

Mon Avis :

Chroniques des précédents tomes : Le messager des vents T1 – Sanctuaires T2 – Gardiens des Feux T3

Un super tome de fin pour une superbe série !!
Alors à la fin du tome 3, Eriana & Setrian sont enfin réunis et tout s’accélère. Une chose est sure, je pensais que la quête allait s’arrêter avec les quatre éléments, mais le passage où Eriana va quasiment tous les perdre, les nouvelles prophéties, la découverte d’un cinquième élément va tout bousculer… La découverte de celui-ci nous surprend, alors qu’on l’avait sous le nez tout le temps, ca a été amené d’une main de maître je suis encore épatée de la structure de l’histoire entière de la série.

J’ai adoré la fin, qui clôture très bien cette saga, après une longue bataille contre le Velpa, j’ai aimé cette légèreté dans l’épilogue. On nous emmène partout, on suit toutes les équipes, qui sont nombreuses (ce qui peut nous perdre des fois) avant le rassemblement final. Même l’épilogue est super intelligent, il laisse une fin ouverte, qui pourrait même donner par la suite à l’histoire de leur fils… qui sait ?

J’aime la parfaite symbiose qui existe entre Eriana et Setrian. C’est ce qui fait toute la force de l’histoire, et la base solide du cinquième élèment également. On voit bien que la séparation ne leur a pas réussi, et qu’ils sont beaucoup plus puissants ensemble ! Eriana a moins le besoin d’être protégée et ils agissent ensemble sur un pied d’égalité. Leur relation est beaucoup plus saine et équilibrée. Ils font leurs choix ensemble, et combattent ensemble.

Ce roman est rempli d’action du début à la fin. Il y a quelques passages qui m’ont un peu laissée sur ma fin. J’aurais aimé avoir plus d’infos sur Eliah. Le pourquoi du comment il est comme ca, ses 3000 ans,… Eriana sait que sa mère est vivante, mais on en sait pas plus, on a pas le droit aux retrouvailles, qui aurait été intéressantes à voir. Et je suis un peu triste que Mesline meurt si vite. Elle avait un personnage intéressant à exploiter je pense, après ca n’affaiblit pas le récit que j’ai adoré !

Par contre, j’ai aimé pas mal de personnages féminins au sein de ce tome, comme le mage Plamathée, qu’on voit en plein doute, une Lünt haute en couleurs et Gabrielle, qui m’aurait surprise par sa tenacité malgré sa perte énorme. Ca fait plaisir de lire un roman qui fait la part belle à des personnages féminins forts !

En conclusion, j’ai adoré cette série. Son univers est unique, complexe. Des fois un peu trop, car le temps de se remettre dans l’histoire peut être long. On est surpris, l’histoire et sa structure sont de qualité, la fin m’aura surprise, et surtout elle m’a conquise. C’est une belle conclusion. Merci Clélie Avit de nous avoir offert les Messagers !

 

Publicités