jessicajones2

Série – Jessica Jones, saison 2
Produite par ABC Studios / Marvel Televisions / Tall Girls Productions
Saison 1 & 2 Terminées / Saison 3 A Venir

Nous voici avec la deuxième saison de Jessica Jones. Attention aux potentiels spoilers.

Kilgrave disparu dans la saison précédente, ici pas de grand vilain à proprement parler. Même s’il y a sa mère. Son combat est surtout intérieur. Ses démons, ses peurs,…  Elle ose fouiller dans son passé comme pseudo thérapie, elle essaye d’avancer même si ce qu’elle apprend au fur et à mesure la fait souffrir. Heureusement que sa bouteille de whisky est toujours pas loin. De ce fait, moins d’actions, beaucoup de réflexions sur elle même, et donc une utilisation de la voix off un peu plus répétée. Mais ici nécessaire.

La série prend une direction totalement différente des autres séries Marvel.
Ici pas d’innocents, ou autre grande mission à échelle mondiale, elle se bat contre elle-même. Chose un peu inédite dans les séries de super héros, qui n’avait pas encore exploré cette facette. Jessica s’humanise et devient fragile.
D’ailleurs j’ai aimé sa nouvelle relation avec son voisin et son fils qui la stabilise un peu et la rend davantage femme.

jessicajones23

Jessica devient plus sociable, et interagit ici beaucoup avec les autres personnages ce qui les met en avant.
Ici mis en avant surtout, Trish et Malcolm, ses deux partenaires… Trish va l’aider à fouiller dans son passé pour découvrir comment elle a été transformée en « monstre » à pouvoir par cette clinique sordide.
Au fur et à mesure des épisodes on essaye de faire la part belle aux histoires personnelles à chaque personnage : Jeri, Trish, Malcolm, ou le nouveau love interest de Jessica,… ce qui coupe l’histoire de base sur la clinique et sa maman et nous empêche de nous y intéresser pleinement. On se perd, on se lasse, et on ne prend pas plaisir à la suivre, vu qu’on est sans cesse couper dans son récit.
Enfin en tout cas, moi ca m’a plutôt lassée. J’ai trouvé les épisodes trop longs. 13 c’était beaucoup trop, ca aurait pu tenir en moins d’épisodes.

Surtout qu’ici, le personnage de Trish m’a agacée. Son moment addict avec le spray m’a soulée, je n’ai pas trouvé cette partie intéressante. Elle ne campe plus le seule rôle de l’amie de Jessica. Développement conséquent, mais je l’ai trouvée très égoïste.
Par contre, Jeri et sa maladie m’a beaucoup touchée, son histoire est beaucoup plus développée. Mais mon épisode favori était de loin l’épisode 11 avec les apparitions de Kilgrave qui apporte une véritable dynamique à l’histoire et une vraie dimension à la douleur/doute de Jessica.

En conclusion, cette nouvelle saison est clairement en demi teinte, difficile à finir avec son rythme discontinu, et son histoire en pointillé. On nous perd facilement en route. J’ai apprécié toute l’intrigue autour de la clinique qui est très bien faite, et qui aurait mérité une meilleure intégration face aux autres intrigues présentes. Malgré tout ceci, les performances des acteurs sont bonnes, surtout celle de Krysten qui fait une Jessica attachante, humaine, malgré son sacré caractère.

J’attend au tournant la saison 3 qui vient d’être confirmée il y a peu, car avec une très bonne première saison, et cette saison en demi teinte, à voir ce qu’ils vont nous donner pour la troisième !

Publicités