winner,-tome-3---the-kiss-1032016

« Everyone loses pieces of the past. »

Auteur : Marie Rutkoski

Editions : Lumen

Résumé :

La guerre a éclaté.
Arin se retrouve au centre des affrontements, avec l’Orient comme allié et, pour ennemi, l’Empire qui l’avait réduit en esclavage. Il est enfin parvenu à fermer son esprit au souvenir obsédant de Kestrel, même s’il ne parvient pas tout à fait à l’effacer de sa mémoire. Mais sa décision est prise : il n’a plus que faire de celle qui, le croit-il, soutient l’Empereur envers et contre tout, malgré les innocents massacrés, malgré le danger qui menace Arin et les siens…
Mais la vérité est tout autre.
C’est loin au nord, dans un des nombreux camps de travail impériaux, que dépérit peu à peu Kestrel, fiancée déchue de l’héritier de l’Empire. Droguée – une façon de s’assurer de son obéissance -, elle risque de perdre un peu plus chaque jour, comme les prisonniers qui l’entourent, tout souvenir de sa vie passée.
Déjà, plus au sud, les combats font rage, et les vies d’Arin et de Kestrel se retrouvent prises entre le marteau et l’enclume…
Pour elle comme pour lui, l’heure est venue de jouer cartes sur table. Mais quand les enjeux sont aussi élevés, est-il vraiment possible de remporter la mise ?

Dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, découvrez les jeux de pouvoir, les coups de bluff et les enjeux vertigineux de la partie de poker menteur à laquelle se livrent deux espions pris dans les nasses de deux causes ennemies !

Mon Avis :

Chronique du tome 1 : The Curse

Chronique du tome 2 : The Crime

Attention aux spoilers !

Je suis si triste d’avoir terminé cette belle trilogie. Mais j’en suis heureuse également car ce tome conclus de façon sublime cette série.
Je l’ai adoré ! Avec Kestrel absolument entêtée mais surtout intelligente, et ca fait beaucoup de bien de voir des héroïnes capables de réfléchir par elle-même et ici, faire preuve de stratégie ! Dans ce tome, elle reste fidèle à elle-même malgré sa mémoire, et on l’a voit évoluer également de façon positive.
Arin me touche tout autant dans ce tome. J’ai aimé la relation mise en place avec son dieu qui lui donne une dimension particulière et profondément attaché aux valeurs de son pays. Pour ce auquel il se bat ! Qui rend légitime au point de vue de ses origines…
Roshar m’a fait mourir de rire durant tout le tome ! J’ai même eu peur de son petit discours en fin de livre… mais ouf ! Leur relation avec Arin est belle.. de même qu’avec Kestrel plus tard.

La chose étonnante de cette trilogie c’est que chaque personnage des romans apporte quelque chose d’important au fur et à mesure des chapitres. Ils ne sont pas là par hasard. Ils vont aider la quête de nos héros. Verex, Sarsine, Risha, le général Trajan, l’Empereur,...

L’auteure ici nous livre une trilogie magnifique, dont l’histoire est réglée et mesurée à chaque page. Nous entrons dans un grand jeu d’échecs, comme la guerre, où sont nos deux protagonistes. Il y a des tas de retournements de situation que je n’ai pas vu venir ! Avant, je voulais jeter le livre au loin, la page suivante, je ris de la situation ! C’est juste incroyable !
La guerre est le pilier central de l’histoire, et l’auteure a réussi à tout doser de façon admirable, tout y est équilibré et passionnant, tout au long du récit !
J’ai littéralement dévoré ce dernier tome en deux nuits.
Surtout que le tome 2 nous laisse dans une situation horrible où nos deux héros sont séparés, brouillés. Je suis d’autant plus contente que tout ceci se règle assez rapidement dans le début du tome 3 !!

L’auteure détaille tout ! Cela n’alourdit pas le récit tant le tout est fluide, détaillé, je dirais même imagé… on ferme les yeux et on bascule de suite dans son univers.
Maintenant que j’y réfléchis… il n’y a pas une action, une chose dans les romans que je conteste tant on sent que tout fait partie d’un seul objectif, d’un seul bloc, brodé de main de maître par Marie Rutkoski.

Je tiens surtout à souligner que c’est une trilogie surprenante. Un monde qu’on n’a pas forcément de voir. Des mouvements qu’on ne peut pas prévoir. Une fin qu’on ne peut pas anticiper. Ce qui est un véritable point majeur dans ces histoires qui je trouve actuellement avec beaucoup trop de points communs. Ou trop prévisibles.
Tout y est à sa place. Sa trame est parfaite.

On termine cette trilogie comme elle doit se terminer. Le coeur plein de belles aventures, et triste de devoir quitter ces si beaux personnages… mais cette fin est juste parfaite. Comme elle devait se finir pour eux. Et rien que pour ca, je pense que cette série entre dans mes préférées !

Une trilogie que je conseille à tous de lire tant elle m’a emportée et émue !

 

Publicités