Mots-clés

, , , , , ,

la-conspiration,-tome-3---les-confins-du-monde-1012711

— Je jure d’être fidèle. Par le sang et jusqu’aux confins du monde.

Auteur : Maggie Hall

Editions : Collection R

Résumé :

Sous les paillettes, le jeu de l’amour et du pouvoir atteint des sommets.

Le Cercle des Douze n’est finalement pas ce à quoi s’attendait Avery… Mais elle aussi a de quoi les surprendre. Depuis la mort de sa mère, Avery se retrouve encore plus dépendante de Stellan et de Jack. Pris dans une toile de trahisons et d’attirance fatale, tous trois doivent désormais unir leurs efforts pour enrayer la plus dangereuse conspiration que le monde ait jamais connue.

De Jérusalem à Rome en passant par la Russie, du froid glacé des catacombes à la chaleur des flashs des paparazzis, Avery West va devoir affronter son destin, qu’il soit placé sous le signe du salut… ou sous celui de la destruction.

Le dernier tome de la trilogie best-seller aux États-Unis, à la croisée de La Sélection et du Da Vinci code.

Mon Avis :

Attention aux éventuels spoilers !!!

Ma chronique du tome 1 : La Conspiration
Ma chronique du tome 2 : La Conspiration T2, La Carte du Destin

Bon pour vous mettre dans l’ambiance directement, je pense que ce tome est absolument mon préféré de la trilogie ! L’histoire monte petit à petit au fil des pages et nous suivons cette belle équipe au travers du monde. Impossible de lâcher le livre jusqu’à la toute fin !! La couverture est encore sublime !

Avery est une héroïne particulière, elle fait face à beaucoup de révélations concernant son passé, découvre qu’on lui a caché énormément de choses, doit survivre à différents événements durs touchant sa famille, et le Cercle. Des fois on se demande comment elle fait pour gérer émotionnellement tout ceci. Et ses réactions, tout au long de la trilogie resteront en adéquation avec sa personnalité.

J’ai aimé le savant mélange entre l’histoire assez complexe, tout ce qui touche au Cercle et à l’Ordre avec l’évolution des sentiments au sein du groupe. Moi qui suis une #TeamStellan 100% je ne pouvais pas être déçue ! On découvre surtout que le mélange de leurs deux sangs crée un virus mortel, et que beaucoup de gens veulent les utiliser comme arme redoutable. Des choix doivent être faits.
Les passages entre eux sont romantiques sans tomber dans le mièvre, ce qui colle parfaitement aux potentielles réactions de nos protagonistes. C’est très réaliste venant d’eux, on y adhère d’autant plus facilement !

J’ai trouvé toute la trame historique autour d’Alexandre le Grand, d’Olympias ou de Napoléon absolument intéressante. Le fait de l’avoir si bien intégrée à l’histoire donne une autre profondeur au roman qui le distingue des autres dystopies.

Et j’ai aussi aimé leur version de la famille. Des personnes qui n’ont pas de lien du sang, mais qui ont été réunis plus ou moins malgré eux. Et quoiqu’il arrive, ils seront là l’un pour l’autre. Et c’est ce que ce tome nous montre tout au long. Une petite équipe d’adolescents qui se battent pour défendre leurs idées, leurs vies, contre les plus puissants.

Je suis très triste de quitter ces beaux personnages à qui je me suis beaucoup attachée, mais ce dernier tome est tellement bien construit qu’il conclut d’une façon magistrale cette sublime trilogie. J’ai même été plus que surprise par la fin, ce qui est un gros point positif pour moi.

Je remercie du fond du coeur Maggie Hall de nous avoir offert une trilogie d’une telle qualité, j’ai adoré la lire de A à Z et j’espère pouvoir la retrouver dans d’autres écrits ! Merci à la Collection R de l’avoir suivie 🙂

Publicités