labelleetlabete

La Belle et la Bête
Vu en VF le 1er avril 2017

Ce film… pour ma part, le dessin animé La Belle et la Bête est de loin mon préféré. Je m’identifie beaucoup au caractère indépendant de Belle, de son amour de la lecture,… C’est alors avec une grande impatience que j’ai attendu la sortie de ce film, surtout avec un aussi beau casting !

Ce film est une vraie merveille visuelle. Les décors sont très beaux, le château est sublime avec tous ses détails, le village, la forêt où vont se perdre et Maurice puis Belle… enfin j’adore ! Les différents habitants du château sont vraiment bien réalisés, j’ai absolument retrouvé l’atmosphère du dessin animé que j’aimais tant.
Les différents costumes sont tout aussi beaux, j’adore la tenue villageoise de Belle ainsi que les différentes robes qu’elle porte.

Au niveau des musiques, ca va j’aime bien… j’aurais adoré qu’ils ajoutent une des chansons de la comédie musicale, qui aurait apporté un lien supplémentaire, mais ca va (j’aurais adoré entendre « If I can’t love her » malgré qu’on entende quelques mélodies d’une des chansons au cours du film). Néanmoins, sans gros coup de coeur musical, à part peut être pour la chanson que chante la Bête seule.

On y retrouve ici Gaston, héros de guerre, encore plus vaniteux (si si c’est possible), et le Fou, encore plus débile (et si c’est encore possible !), pour un duo haut en couleurs ! Le duo comique marche très bien, et la « polémique » autour du personnage gay du Fou m’a fait rire. On peut juste croire qu’il adooooore à fond Gaston, et rien d’autre. Mais bon, j’adore ce parti pris, et j’ai adoré la fin (Je ne spoile pas !). Emma Watson est juste renversante en Belle.

La chose que j’ai adoré, c’est l’ajout de détails qui pouvait manquer au dessin animé. L’histoire des parents de la Bête, ce qui explique pourquoi il en est arrivé à ce qu’il est. L’histoire de la maman de Belle, et sa maladie, avec ce sublime passage dans Paris que j’ai trouvé très émouvant. Le moment où Belle tente d’apprendre à lire à une petite fille (ô sacrilège c’est une femme !), qui étoffe le texte d’origine et le rend meilleur.

Après pour ce qui est de la VF, en soi elles sont excellentes. Mrs Samovar au top avec Sophie Delmas, je ne parle même pas de l’excellent fou par Alexandre Faitrouni ou de la Bête par Yoni Amar. J’ai été très surprise par le jeu de Lumière alias Guillaume Beaujolais, j’avais peur que ca ressemble trop à Hans et loin de là ! Malheureusement, malgré la joie voix d’Emmylou, j’ai retrouvé beaucoup trop d’Anna dans son doublage, ca m’a perturbée. Néanmoins, c’était bien, malgré de gros plantages de synchronisation des voix à quelque endroits.

Super clin d’oeil français avec la présence de deux français au casting. Chapeau bas à Alexis Loison, que l’on voit plusieurs fois à l’écran en tant que Stanley, qui m’a bien fait rire également !

J’attend la sortie du DVD pour voir la version VO, ils n’en font pas dans le cinéma près de chez moi, mais j’ai hâte de voir ca !

Publicités