library-jumpers-tome-1-la-voleuse-de-secrets-777484

« – Je n’ai pas peur de combattre… J’ai peur de me perdre, moi.
– On ne perd que ce que l’on décide de perdre. »

Auteur : Brenda Drake

Edition : Lumen

Résumé :

Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson…

La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum…

Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations.

Mon Avis :

Bon je suis assez mitigée sur ce livre. Je m’explique. J’ai eu une panne de lecture et j’ai eu du mal à entrer entièrement dans l’histoire. La première partie du livre est un peu longue, et plate.. les choses se passent un peu trop rapidement. J’ai rencontré l’auteur au salon du livre de Montreuil et je m’y suis remise quelques jours après.

L’histoire est très intéressante par son thème. Inédite, le rêve de tout lecteur : voyager entre les bibliothèques, la création d’un monde parallèle à côté qui est vraiment bien conçu mais beaucoup trop complexe. On plonge entièrement dedans, l’histoire nous tient en haleine, on s’accroche vite après tout ce bloc morne. J’ai surtout adoré le fait de voyager dans différents pays, différentes bibliothèques et leurs descriptions qui aident au voyage.
Beaucoup des rebondissements sont prévisibles et assez clichés je l’avoue (je ne les citerai pas de peur de spoiler pour certains). Enfin le coup du trio amoureux.. prévisible à 1000 kms à la ronde, mais qui met du piquant, j’ai d’ailleurs adoré le personnage de Bastien, comparé à Gia qui reste un perso très brouillon, et gamine.

Le souci principal est que tout s’enchaîne un peu trop vite. On intègre ce monde rapidement (il manque vraiment des descriptions, on s’embrouille vite), les personnages sont un peu plat, sans consistance, on zappe un peu les émotions de tout le monde, les détails, on ne pousse pas tellement les dialogues,… ce qui est extrêmement dommage car davantage travaillé et soigné ce livre serait un bijou !

J’espère réellement que le tome 2 rattrapera le tome 1 car avec cette intrigue et cette fin de roman m’a laissé sur ma fin, j’attend mieux.

Publicités